NETTALI.COM – Durant ce week-end du 7 Août d’Assemblée générale élective de la Fédération sénégalaise de football, le monde du foot sénégalais n’a d’yeux que pour ces deux candidats qui se font face : Augustin Senghor et Mady Touré. Mais, que de sorties et de prises de positions avant ce moment fatidique ! Une qui n’a pas échappé aux radars des férus du foot et de la presse, c’est celle d’El Hadji Ousseynou Diouf. Elle a eu l’intérêt de renseigner sur le personnage et ses incessants volte-face. En effet, l’ancien attaquant vedette des Lions, réputé très critique envers les autorités du football sénégalais, a complètement retourné sa veste pour, à la surprise générale, chanter les louanges de la bande à Augustin Senghor.

Après avoir longtemps tiré sur la gestion de la Fédération sénégalaise de football sous l’ère Augustin Senghor, El Hadj Diouf Ousseynou a désormais changé de discours. Un changement aussi récent que surprenant ! Invité mercredi 4 Août de Maïmouna Ndour Faye sur la 7tv, l’ancienne star de la Tanière a fait un revirement spectaculaire qui a surpris plus d’un. Faisant désormais partie de l’attelage technique de l’équipe nationale A du Sénégal, El Hadj Diouf, invité à se prononcer sur l’assemblée générale élective de la Fsf, a affiché son soutien au président sortant qui brique un quatrième mandant polémique.

Si les textes le lui permettent, mais pourquoi pas ? Augustin est un très bon candidat qui doit conduire la sélection sénégalaise à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Oui je vote Senghor “, a fait savoir ouvertement Dioufy Fire.

A l’en croire,  Senghor est le candidat idéal qui doit conduire la sélection sénégalaise à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations prévue au Cameroun en janvier 2022. Un soutien tout à faire normal pour Diouf car ayant le droit de choisir. Mais un soutien qui fait polémique.

Et pourtant, il n’y a guère longtemps, il avait fait une sortie virulente contre Senghor. ” La candidature de Augustin Senghor est une insulte pour les Sénégalais. On lui a donné la chance combien de fois ? Aujourd’hui, il faut qu’il sache qu’il a échoué et que c’est fini. Aujourd’hui, on a un problème avec le système. Il faut que le système change“, avait tonné le double Ballon d’or africain en 2019.

Qu’est ce qui a donc bien pu changer entre temps pour que Dioufy change de fusil d’épaule ? Question à un million de francs.

Diouf lynché par les internautes!

En réalité, cette déclaration qui intervient dans un contexte où plusieurs acteurs, observateurs et amateurs du football prônent pour le départ du premier vice-président de la Caf, a soulevé une vague d’indignations. Sur les réseaux sociaux, cette prise de position a servi de prétexte à certains internautes pour descendre Dioufy Fire en flamme.

” Le plus grand arnaqueur du football sénégalais mais je le comprends, un talent hors pair qui n’a pas préparé sa retraite et malgré les grands contrats qu’il a signés par le passé, les fortes sommes qu’il a gagnées et les récompenses individuelles (2 fois ballons d’or africain), ne parvient pas à réaliser ou faire des grands investissements dans le monde du football ou dans d’autres secteurs. Toujours à recherche d’une place pour combler ses besoins financiers “, s’est plaint Lemzo Fall.

” Dans ce pays seule une personne tire les ficelles, les autres ne font que dérouler ce que cette personne veut rien d’autre. Quand on mange dans la maison du roi on est obligé de se soumettre à ces directives. Donc rien d’étonnant c’est la pensée unique qu’on veut nous imposer dans ce pays “, fustige Pape Le Grand.

Aujourd’hui, les conditions sont meilleures

Au delà de la candidature de maître Augustin Senghor, la volte-face d’El Ousseynou Diouf a été flagrante sur d’autres points : la qualité des pelouses sénégalaises et le cas Aliou Cissé.

Dans un passé récent, l’ancien attaquant de Liverpool avait ouvertement décrié les pelouses du stade Léopold Senghor et Lat Dior de Thiès. ” Voir la pelouse du stade Léopold Senghor aussi délabré. Ça fait mal au cœur. Là où on a vécu d’excellents moments. De voir maintenant, que c’est plus qu’un champ de patates, c’est honteux de voir un stade pareil“, avait fustigé l’ancien Lensois. Avant de ravaler ses propos et se dédire.

La pelouse du stade Lat Dior de Thiès est meilleure que celle de Léopold Senghor,  j’allais gagner 100 Ballons d’or. Les conditions sont meilleures aujourd’hui“, affirme-t-il sur la 7tv.

J’étais un fervent opposant de Augustin Senghor. Mais quand je suis rentré dans la Fsf, je me suis rendu compte qu’il a beaucoup fait pour le football sénégalais“, a reconnu le 7ème meilleur de la coupe du monde 2002.

Mieux, El Hadj Diouf qui avait clamé haut et fort qu’avec ” Aliou Cissé, le Sénégal ne va rien gagner“, semble aujourd’hui tomber de son piédestal. Dès lors l’on se demande où est passé le chaud bouillant attaquant de Bolton qui ne ratait jamais la bande à Augustin Senghor ?

A y voir de près, le nouveau positionnement de El Hadj Ousseynou Diouf se confirme à l’adage wolof : ” Kouné ngour nékhoul, da nga ca bokoul“.