NETTTALI.COM- Invité du Jury du dimanche, Me Alioune Abatalib Guèye, avocat au barreau de Dakar a fait une radioscopie de la situation économique du pays.

« Les jeunes sont en train de mourir en mer parce qu’ils n’ont pas d’emploi. Certes la pauvreté est là mais, ce qui nous sauve c’est la solidarité familiale. Vous rentrez dans n’importe quelle maison vous mangez », a soutenu l’avocat qui dit être là lorsque le Président Senghor nous donnait rendez-vous en l’an 2000.  Mais, constate-t-il : « le Sénégal reste un havre de paix même s’il y a parfois des soubresauts surtout dans le domaine politique. Donc, il y a cette stabilité. Jusqu’à présent on ne meurt pas de faim du fait de la solidarité familiale.

Cependant, reconnaît-il : « quelle part, du point de vue économique, il est plus difficile de vivre au Sénégal. Parce que tout est devenu cher. L’eau, l’électricité, l’éducation etc… Tout est devenu cher et, malheureusement, ce sont toujours les retraités ou les femmes qui supportent encore cela dans les foyers ».