NETTALI.COM – Le Conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature va juger prochainement 6 magistrats de la Cour d’appel de Kaolack qui avaient été épinglés par un rapport de l’Inspection général de l’administration de la justice (Igaj).

La Cour d’appel de Kaolack avait été secouée par la gestion du dossier opposant l’homme d’affaires, Aly Roze, et la Banque atlantique. La juridiction était même bloquée à cause des agissements de certains magistrats, qui dénonçaient la gestion du premier président de la juridiction, Ousmane Kane, et avaient saisi la Cour suprême.

Puis, une mission de l’Inspection générale des affaires judiciaires (Igaj) a mené ses investigations à Kaolack, pour vérifier la véracité de ces allégations. Au terme de sa mission, elle a blanchi le juge Ousmane Kane et a plutôt épinglé les juges auteurs de la saisine pour leur attitude, qui serait une violation des règles d’éthique.

En outre, l’Igaj parle d’actions concertées pour bloquer le fonctionnement de la juridiction. Et elle a demandé la traduction des 6 juges (4 présidents de chambre et 2 conseillers) devant le Conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature (Csm).

Cette affaire fait suite à la gestion du dossier opposant l’opérateur économique Aly Roze, à la Banque atlantique du Sénégal. Ce dernier était en colère contre le changement dans la composition de la Cour qui devait vider ce dossier.

Deux présidents de chambre avaient saisi la Cour suprême pour dénoncer les agissements du Premier président de la Cour d’appel de Kaolack, en soutenant que le juge s’immisçait dans les procédures. A l’époque, l’Union des magistrats sénégalais était aussi alertée par les plaignants.