NETTALI.COM  – A Paris où il a rencontré ses militants, Macky Sall avertit : “Personne ne peut m’intimider”. Mais la réplique n’a pas tardé. Son principal opposant y voit les signes d’une peur. Pour Ousmane Sonko, “ce n’est pas le moment de relâcher la pression”. Voici la réplique du leader de Pastef-Les patriotes. 

“Ku wax feeñ!

Avril 2015, Kaffrine : “nous allons réduire l’opposition à sa plus simple expression”;

Novembre 2021, Paris: “personne ne peut m’intimider”.

Cherchez l’erreur !

Ce passage d’une posture offensive, arrogante et méprisante à une attitude défensive et nerveuse en dit très long sur l’état d’esprit de notre “champion” national, qui devrait certainement intéresser les psycho-politistes.

Il confirme du moins ce que tous les sénégalais savaient déjà: borom “O Fañin Fañin fañ fañ fañ ta watiatia” a dorénavant peur.

Chers concitoyens, ce n’est pas le moment de relâcher la pression, mais plutôt de l’accentuer pour en finir avec ce régime de tous les maux.

Nous n’en sommes plus loin inchallah.

Mais rappelez vous : les félidés ne sont jamais aussi dangereux que quand ils ont peur, a fortiori lorsqu’ils paniquent !”