NETTALI.COM – Réunis dans la plateforme ” Debout pour la démocratie et l’État de droit “, des acteurs politiques de l’opposition et des membres de la société civile se sont prononcés sur l’arrestation du député Ousmane Sonko. En conférence de presse ce mercredi 3 mars, ces acteurs, soucieux de la préservation de l’État de droit, mettent en garde le président Macky Sall et comptent organiser une marche le 5 mars prochain.

Nous ne tolérerons plus que les uns après les autres, les acteurs de l’opposition soient calomniés, poursuivis, déchus de leur droits électoraux et envoyés en prison par le biais d’un système judiciaire domestiqué aux ordres d’un pouvoir despotique. Pour le Sénégal et la préservation de nos acquis démocratiques, nous devons marcher ensemble pour mettre un terme à cette farce afin de changer la culture et les pratiques politiques d’un autre âge qui sont les véritables freins pour le développement harmonieux de notre pays “, a déploré le porte-parole de la plateforme, le Dr Cheikh Tidiane Dièye.

Nous convoquons tout acteur de l’opposition et de la société civile à se retrouver autour de ce combat pour restaurer l’État de droit, la justice et la démocratie. Nous appelons toutes les sénégalaises et les sénégalais à se joindre aux différentes initiatives de lutte à venir dont les marches de protestation prévues le vendredi 05 Mars partout au Sénégal et dans la diaspora “, a lancé la plateforme Debout pour la démocratie et l’État de droit.