NETTALI.COM  – Face aux “rumeurs” sur la convocation à comparaître de Barthélemy Dias, le procureur général a tenu à faire quelques précisions. Dans un communiqué, Lanssana Diabé Siby indique que cette convocation n’a rien à voir avec la désignation de Dias-fils comme candidat à la mairie de Dakar. 

De la manipulation. Voilà comment il faudrait résumer la polémique suscitée par la convocation à comparaître reçue cette semaine par Barthélemy Dias, candidat de Yewwi askan wi à la mairie de Dakar. C’est du moins la lecture qu’en fait Lanssana Diabé Siby, procureur général près la Cour d’appel de Dakar.

Une rumeur persistante lie la convocation à comparaître de M. Barthélemy Dias devant la 3e chambre correctionnelle de la Cour d’appel de Dakar à son investiture comme candidat de la coalition Yewwi askan wi à la mairie de Dakar pour les élections locales du 23 janvier 2022“, lit-on dans un communiqué signé par le procureur général. Qui tient à préciser que “cette convocation à comparaître n’est que la suite normale du renvoi de l’affaire à la date du 10 novembre 2021 fixée à l’audience du 7 juillet 2021“. La même source ajoute : “Il est donc clair que cette date d’audience, connue de M. Barthélemy Dias et de ses conseils depuis le 7 juillet 2021, n’a rien à voir avec sa désignation comme candidat de ladite coalition à la ville de Dakar intervenue récemment.”

Non dans préciser: “Au nom de la séparation des pouvoirs, le calendrier judiciaire ne saurait s’arrimer à celui d’échéances électorales.” “Afin que nul n’en ignore“, conclut le procureur général Lanssana Diabé Siby.