NETTALI.COM – Auteur d’une grande saison avec Chelsea, Edouard Mendy a grandement contribué aux sacres des Blues en Ligue des champions et en Super coupe d’Europe. Mais à la surprise générale, le gardien sénégalais de 29 ans n’a pas été retenu dans la liste des 30 nommés au Ballon d’or. Une injustice inouïe qui a fait couler beaucoup d’encre chez les joueurs en activité, anciennes gloires ou encore sur les réseaux sociaux.

Qui sera le premier gardien de but à remporter le Ballon d’or France Football ? Cet exploit a de très maigres chances pour ne pas dire qu’il n’adviendrait jamais.

Gelé la saison en raison de la pandémie de Covid-19, le Ballon d’or sera cette fois-ci délivré au grand bonheur des amoureux du foot. Mais la publication de la liste des 30 nommés pour la succession de Lionel Messi a fait beaucoup de bruit. Même si toutes les listes n’ont jamais fait l’unanimité depuis l’attribution de la plus belle distinction individuelle, force est de reconnaître que cette dernière liste a considérablement lésé un joueur méritant : Edouard Mendy.

Avec la présence de Manuel Neuer et de Gianluigi Donnarumma sur la liste des finalistes, l’on se demande avec curiosité ce qui a manqué au portier de Chelsea pour être zappé. Mendy est-il l’actuel meilleur gardien du monde ? En tout cas, France Football l’a oublié dans sa liste des sélectionnés au Ballon d’Or et le tollé qui s’en est suivi prouve que la question mérite d’être posée.

La seule consolation pour le gardien des Lions est sa nomination pour le prix Yacine qui récompense le meilleur gardien de l’année. Un titre où Mendy sera également en concurrence avec Manuel Neuer et Gianluigi Donnarumma.

Interpellé sur cette question Sadio Mané n’a pas caché sa colère. ” C’est inacceptable, je ne comprends pas“, a déclaré Sadio Mané dans une interview accordée à Onze Mondial.

Les anciennes gloires des Lions crient au scandale

Au Sénégal plus qu’ailleurs, l’absence d’Edouard Mendy de la liste des 30 nommés pour le Ballon d’Or demeure une pilule qui a du mal à passer.

Si beaucoup de Sénégalais ont fait recours aux réseaux sociaux pour s’indigner, certaines anciennes gloires des Lions sont également montées au créneau pour s’émouvoir de l’absence du gardien de Chelsea.

C’est le meilleur gardien du monde et il ne fait pas partie des sélectionnés du Ballon d’Or alors que le gardien italien (Gianluigi Donnarumma, ndlr) est dedans ! C’est scandaleux“, a pesté El Hadji Diouf sur les ondes d’Europe 1.
Si Chelsea a changé, c’est grâce à deux personnes : Thomas Tuchel et Édouard Mendy“, a ajouté le double Ballon d’or africain.

Un coup de gueule partagé par son ancien coéquipier, Habib Bèye. Lors de l’émission Canal Football Club, l’ancien défenseur des Lions et coach du Red Star a pointé l’incohérence du magazine français.

” On a déjà eu ce débat les années précédentes, rappelez-vous avec Sadio Mané ! C’est toujours le même problème pour les joueurs africains. Ils sont moins exposés. Qu’il n’y soit pas (dans la liste), c’est assez incroyable !“, a regretté l’ancien capitaine de l’OM sur le plateau du Canal Football Club.

” Je suis content de ne pas être le seul à me soulever contre ce mini-scandale “, a-t-il ajouté.

L’incompréhension des Blues de Chelsea

Arrivé à Chelsea à l’été 2020, Edouard Mendy a déposé ses baluchons au bon moment. En effet, les Blues cherchaient désespérément à cette époque un gardien fiable et rassurant pour remplacer l’erratique Kepa Arrizabalaga.

Comme un symbole, l’international sénégalais a tenu la dragée très haute en multipliant les clean sheets et les arrêts diaboliques.
Mieux, pour sa première participation à une Coupe d’Europe, le Sénégalais a soulevé la Ligue des champions et la Super coupe d’Europe.
Cerise sur le gâteau, l’ancien Rennais a décroché le prix de meilleur gardien UEFA.
Malgré ce beau palmarès, Edouard Mendy ne figure pas pourtant sur la liste des prétendants au Ballon d’or. Une absence qui passe mal du côté de Chelsea.

Interrogé sur le sujet à la fin du match Brentford-Chelsea en Premier League, Thomas Tuchel estime que son gardien méritait d’être inclus dans la liste.
Oui. Mais, vous savez, je suis heureux. Et c’est plus important qu’il soit performant comme il l’a été aujourd’hui que d’être sur une liste quelconque. Il n’est pas trop influencé par ça. Je pense que nous pourrions être sur cette liste en tant qu’équipe entière, nous avons gagné cette compétition en tant qu’équipe. Si nous avons cinq noms ou six noms, cela n’a pas d’importance“, a détaillé le coach allemand.

Sur Twitter, le défenseur de Chelsea Antonio Rüdiger, a lui aussi apporté son soutien à Mendy. ” Que quelqu’un m’explique pourquoi il n’est pas nommé pour le Ballon d’or ! Quelle performance…“, a écrit le défenseur des Blues.
Même l’entraîneur de Brentford, Thomas Frank est tombé sous le charme de Mendy. ” Il était absolument de classe mondiale et je pense qu’il a été follement bon pour Chelsea. Si vous voulez gagner quelque chose en tant qu’équipe et en tant que club, vous devez avoir un grand gardien de but. Ils ont un très bon gardien, et sans lui, ils ne seraient pas en tête du championnat“, reconnaît-il.

Edouard Mendy refuse la polémique

Même si de nombreuses voix du football se sont élevées pour fustiger son absence de la liste des 30 nommés pour le Ballon d’Or, l’international sénégalais de 29 ans ne semble pas être affecté. Il refuse tout de même d’entrer dans la polémique.

J’ai découvert la liste en même temps que beaucoup de gens. J’ai reçu beaucoup de messages de mes proches et de personnes que je ne connaissais même pas. J’ai vraiment été touché par toutes ces preuves d’affection ou de reconnaissance qui vont me pousser à continuer à travailler. A aller chercher des trophées en club et en sélection au mois de janvier prochain. Ce n’est que du bonheur, des choses motivantes“, a assuré le vice-champion d’Afrique dans une interview accordée à l’émission Talents d’Afrique de ce lundi 18 octobre.

Injustice? Non je n’utiliserais pas ce mot-là. C’est quelque chose qui me motive à continuer de travailler. A aller de l’avant, à être performant en club et sélection. C’est la liberté de vote des journalistes !“, a-t-il conclu.

Mendy pénalisé pour le Ballon d’or africain ?

Si l’absence de Mendy sur la liste des 30 nominés pour le Ballon d’or France Football a surpris plus d’un et semble inexplicable, la question qui inquiète désormais est de savoir si cette absence ne sera pas un réel handicap pour le gardien de Chelsea à la course pour le Ballon d’or africain. Serait-il possible d’être le meilleur joueur africain sans pour autant figurer parmi les 30 meilleurs de la planète ?

Pas de souci, c’est possible. Le premier Ballon d’or africain de Mohamed Salah en est la parfaite illustration. En effet, l’ailier égyptien avait remporté le titre de meilleur africain de l’année 2017 alors qu’il ne faisait même pas partie des 30 noms retenus par France Football. Alors que deux Africains étaient bien présents sur la liste : Pierre Emmerick Aubameyang et Sadio Mané respectivement classés 21ème et 23ème. Mais à coup sûr, le fait qu’il soit zappé par France Football peut probablement ralentir son ascension vers le Ballon d’Or africain.
Non sans verser dans le chauvinisme, ce qui est évident est qu’avec son énorme palmarès (Ligue des champions, Super coupe, meilleur gardien UEFA), difficile de voir Edouard Mendy perdre le Ballon d’or africain aux dépens de Mohamed Salah et Ryad Mahrez, tous les deux retenus dans la liste des 30 nominés pour le Ballon d’or France Football.

Les arguments peu convaincants de France Football

Auteur d’une saison XXXL tant collectivement qu’individuellement, Edouard Mendy présente des performances supérieures à celles des deux gardiens nominés à savoir Gianluigi Donnarumma et Manuel Neuer. La polémique a pris une telle ampleur que Pascal Ferré, rédacteur en chef à France Football, a tenté de se justifier dans les colonnes du Soleil après avoir rappelé que le Ballon d’Or jugeait les performances sur une saison de janvier à novembre.

Il manque à Mendy de l’antériorité dans sa carrière. Il a accompli une saison 2021 exceptionnelle (…). Mais elle ne vient pas après cinq années exceptionnelles, dit-il.

Mais qu’en est-il de l’antériorité de Pedri (seulement deux saisons chez les professionnels) ? C’est encore plus mince mais le joueur du Barça figure dans la liste.
Cette tentative de justification maladroite du rédacteur en chef à France Football prouve à suffisance que le Lion de la Téranga est tout simplement victime d’injustice.

Espérons que cette injustice ne va se reproduire pour le Ballon d’or africain qui sera décerné en janvier 2022.