NETTALI.COM  – Vive tension ce samedi à la sous-préfecture de Grand-Dakar. Barthélemy Dias y a fait une descente pour, dit-il, s’opposer à l’inscription frauduleuse d’électeurs.

Candidat déclaré au fauteuil de maire de Dakar, Barthélemy Dias ne perd pas son temps. Le lieutenant de Khalifa Ababacar Sall engage le combat sur le terrain. Pour ce membre de la Coalition “Yewwi Askan Wi”, il est hors de question d’accepter des fraudes.

Ainsi, informé d’une opération “frauduleuse” d’inscription sur les listes électorales à Grand-Dakar, le maire de Mermoz Sacré-coeur a mobilisé ses hommes pour descendre sur les lieux. Des échauffourées ont même été constatés à la sous-préfecture de Grand-Dakar. Et la police a dû intervenir. Mais elle n’a pas pu empêcher à Barthélemy Dias d’accéder à l’intérieur du bâtiment.

Selon des membres de “Yewwi Askan Wi”, c’est la ministre Ndèye Saly Diop Dieng qui a déplacé un groupe de personnes de la banlieue pour les faire inscrire à Grand-Dakar où il ambitionne de devenir maire. Barthélemy Dias, lui, accuse le Sous-Préfet de Grand-Dakar d’être complice de cette “fraude”.