NETTALI.COM – Le Parlement examine ce vendredi le projet de loi afférente à la restauration de la Primature, qui a été supprimée en 2019.

 

En séance plénière ce vendredi, les députés examinent le projet de loi portant réintroduction du poste de Premier ministre dans l’ordonnancement institutionnel.

Ce sera en présence du ministre de la Justice, Me Malick Sall , qui défendra le texte.

Pour mémoire, le président de la République, Macky Sall, a fait part, le 24 novembre, en Conseil des ministres, de sa volonté d’initier une révision de la Constitution en vue de la restauration du poste de Premier ministre, supprimé en mai 2019.

’’Le président de la République a (…) informé le Conseil [des ministres], de sa volonté d’initier une révision de la Constitution en vue de l’instauration du poste de Premier ministre’’, indiquait le communiqué ayant sanctionné cette rencontre hebdomadaire du gouvernement.

’’’Cette restauration, qui vient ainsi adapter l’organisation du pouvoir exécutif à un nouvel environnement économique et socio-politique, s’accompagne d’une nécessaire requalification des rapports entre l’exécutif et le législatif, notamment la réintroduction de la responsabilité du gouvernement devant l’Assemblée nationale et le pouvoir de dissolution de celle-ci dévolu au président de la République’’, précisait le texte.

Dans un entretien accordé à France 24 et Rfi diffusé mercredi soir, le chef de l’Etat a tenté de justifier cette restauration de la Primature, excipant, entre autres raisons, de ses futures charges de président de l’Union africaine. Au cours de cet entretien, Macky Sall a révélé que le futur Pm sera nommé après les locales prévues le 23 janvier 2022.