NETTALI.COM – Des rumeurs circulent sur une supposée maladie de la chanteuse Dieyna Baldé depuis que certains ont appris qu’elle est détenue, non pas à la Maison d’arrêt pour femmes de Liberté 6, mais au pavillon spécial de l’hôpital Le Dantec, un compartiment de l’administration pénitentiaire destiné, en principe, aux détenus malades. Son avocat, Me Ciré Clédor Ly, apporte des précision.

Certains disent que c’est à cause de la Covid que Dieyna est au pavillon spécial, mais ils n’ont rien compris. Ce n’est pas exact. Elle n’a rien et que Dieu la préserve de la Covid. Elle y est parce que pour les 15 premiers jours, les détenus femmes  sont amenées au pavillon spécial. Les hommes sont acheminés au Cap manuel, ou à Sébikhotane. C’est l’organisation mise en place par l’administration pénitentiaire contre la Covid“, explique l’avocat.

Selon lui, sa cliente n’a rien fait. “C’est la police qui avait chargé le dossier, mais il est vide. Ce sont deux personnes qui sont liées par des sentiments et l’une d’entre elles, prise par la jalousie, a cassé le téléphone portable de l’autre. Le reste ne tient pas la route. Nous, nous estimons que notre cliente doit être poursuivie pour ce qu’elle a fait. Et si elle est poursuivie pour ce qu’elle a fait, elle ne doit pas pouvoir être condamnée. C’est pourquoi le tribunal a mis l’affaire en délibéré pour y voir plus clair“, croit-il savoir.