NETTALI.COM – Invitée de l’émission Grand Jury de ce dimanche, Mme Victorine Ndeye s’est exprimée sur l’affaire d’accusation de viol dont fait l’objet Ousmane Sonko. Pour la secrétaire d’Etat chargée du Logement cette affaire qui défraie la chronique est regrettable.

Accusé de viols répétitifs et menaces de mort, Ousmane Sonko devrait répondre lundi à une convocation de la Sûreté urbaine.

Franchement c’est une situation qui est regrettable à tout point de vue. Mais il ne me revient  pas de commenter une question pendante au niveau de la justice“, a laissé entendre Victorine Ndèye.

Même si du côté du parti Pastef, Ousmane Sonko et ses militants crient au complot et accusent le pouvoir de tirer les ficelles, la secrétaire d’Etat chargée du logement dégage en touche ces allégations et évoque la séparation des pouvoirs.

Au Sénégal, il y a la séparation des pouvoirs. Je ne vois pas comment on pourrait interférer sur un dossier qui est pendant au niveau de la justice. Aujourd’hui, le plus important pour nous autres ce n’est  pas de fomenter des complots, nous avons assez de matière. Nous sommes attendus, la demande des Sénégalais est très forte. Nous devons être en mode fast-track“, dit-elle.