NETTALI.COM- L’économiste Seydina Alioune Ndiaye alerte sur un risque d’inflation des prix sur le marché et une baisse du pouvoir d’achat des populations. Il était l’invité de la Matinale d’Iradio, ce vendredi, 9 juillet, relativement à la saisie de 475 millions F CFA en faux billets, effectuée cette semaine, à Keur Massar.

Quand vous prenez la théorie quantitative de la monnaie, elle explique qu’il y a un rapport entre la vitesse de circulation de la monnaie, la masse monétaire et l’inflation, qui est la hausse généralisée des prix. Donc, s’il y a un gros lot de fausses monnaies injectées dans le circuit économique, cela peut créer demain une inflation, soit une hausse généralisée de prix, qui va défavoriser le consommateur sénégalais. Parce que l’inflation peut être mesurée de deux manière, soit par le déflateur du PIB ou par l’indice national de consommation“, détaille-t-il.

Ainsi, il recommande l’installation de détecteurs de faux billets, dans les entreprises et des sanctions plus lourdes.
Les mesures qu’il faut prendre, ce sont des mesures draconiennes. Il faut d’abord au niveau micro-économique que chaque entreprise ou agent économique s’équipe de machines capables de détecter des faux billets et d’être sûrs qu’au-delà de dix millions, de ne pas encaisser de l’argent liquide, de faire circuler les choses par le circuit bancaire classique pour avoir de la traçabilité. Au niveau macro-économique, il faut des sanctions plus fortes pour justement dissuader ces actes forts dommageables à l’économie sénégalaise“, préconise-t-il.