NETTALI.COM – La cérémonie du tirage au sort de la coupe du monde de Beach Soccer a eu lieu ce jeudi à Zurich (Espagne). Sextuple champion d’Afrique, le Sénégal se trouve dans le groupe D en champion du monde, le Portugal, l’Uruguay et l’Oman.

Les Lions retrouvent le champion du monde en titre dans cette poule. Le Portugal qui a remporté la coupe du monde en 2015 et 2019, avait éliminé le Sénégal en quart de finale lors de la dernière édition (4-2).

Les coéquipiers d’Al Seyni Ndiaye retrouvent aussi l’Oman qu’ils ont rencontré récemment lors du tournoi international Beach Soccer Championship, remporté par le Sénégal. Les deux sélections se sont rencontrées deux fois, chacune compte une victoire.

Deuxième pays avec le plus grand nombre de participations à la coupe du monde (15), l’Uruguay complète le groupe D. La Celeste a terminé à la 7e place du classement lors de la dernière édition, derrière le Sénégal.

Pour sa huitième participation à la coupe du monde, l’équipe nationale du Sénégal va disputer une phase des groupes relevée. Mais rien à craindre si l’on se fie au sélectionneur national, Ngalla Sylla.
On ne s’attendait pas à un tirage facile. Le Portugal, on ne le présente plus. Oman, on l’a rencontré récemment au tournoi de Dubai et l’Uruguay est une grande équipe. On n’a plus joué face à cette équipe depuis notre première participation en 2007. Aujourd’hui, le Sénégal est connu par toutes les équipes et vice-versa. La compétition va regrouper 16 équipes qui auront toutes le même objectif. Le meilleur remportera la compétition. On a nos chances comme les autres équipes, tout se jouera sur le terrain“, a décalé Ngalla Sylla.

La coupe du monde de beach soccer Russie 2021 va démarrer le 19 aout prochain. Les Lions qui ont démarré la préparation quelques jours après le sacre à Saly, ont remporté récemment le tournoi de Dubai. Le travail continue pour rester sur la route du succès. L’objectif reste la qualification en demi-finale après trois quarts de finale disputés en sept participations.

Cela passe par une bonne préparation. Et il faut continuer le travail, prier pour ne pas avoir de blessés. L’objectif ne change pas même si nous logeons dans une poule difficile. Mais aujourd’hui, le Sénégal compte déjà sept participations à la coupe du monde et disputera la coupe du monde pour la huitième fois. Donc, on ne peut pas avoir un autre objectif que celui d’intégrer le carré d’as“, a confié Ngalla Sylla.