NETTALI.COM- La Banque mondiale et l’Union africaine conjuguent leurs efforts pour soutenir la vaccination rapide de 400 millions de personnes en Afrique.

Les ministres africains des Finances et le Groupe de la Banque mondiale se sont réunis aujourd’hui pour accélérer l’acquisition de vaccins anti-COVID sur le continent et éviter une troisième vague épidémique. Selon un communiqué, la Banque mondiale et l’Union africaine ont annoncé qu’elles s’associaient afin de soutenir l’Équipe spéciale pour l’acquisition de vaccins en Afrique (AVATT), à l’aide de ressources qui permettront aux pays d’acheter et de déployer des vaccins au profit de 400 millions de personnes. Ce, avec en ligne de mire l’objectif de l’UA de vacciner 60 % de la population du continent d’ici 2022.

Cet effort régional exceptionnel viendra compléter le mécanisme COVAX et intervient à un moment où l’Afrique connaît une hausse des cas de COVID-19. Les financements de la Banque mondiale pourront ainsi faciliter l’achat et le déploiement des doses obtenues dans le cadre de l’AVATT.