NETTALI.COM – Un an après son apparition au Sénégal, le coronavirus continue de faire des dégâts. Pour le responsable du Centre des maladies infectieuses de l’hôpital Fann à Dakar, Pr Moussa Seydi, la prévention doit maintenant être centrée sur la vaccination.

Douze mois se sont écoulés et la pandémie sévit toujours chez nous. Cette maladie a bouleversé nos vies, a détruit des vies, a assombri notre avenir et a perturbé notre économie. Mais elle n’est pas invincible. En plus des armes classiques de prévention, nous avons la vaccination. La vaccination est incontournable pour venir à bout de ce virus“, a déclaré le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann.

Je voudrai lancer un appel à tous nos concitoyens pour qu’ils s’engagent dans cette campagne de vaccination. Le vaccin est efficace et bien toléré. En tout état de cause, le vaccin ne tue pas, alors que la Covid 19 tue“, précise l’infectiologue.