NETTALI.COM- Le directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire (COUS), Dr Alioune Badara Ly, est préoccupé par l’augmentation des cas graves. Il a révélé ce vendredi qu’ on tourne autour d’une augmentation moyenne de 90 à 100 lits chaque semaine.

La tension en lit reste élevée en particulier à Dakar“. La révélation est du directeur du Cous. Et selon lui, c’est la raison pour laquelle, “l’ensemble des structures du ministère y compris le groupe opérationnel sont en train de réfléchir à comment chaque semaine augmenter la capacité litière.” Car, confie Dr Alioune Badara Ly, ” aujourd’hui, on tourne autour d’une augmentation moyenne de 90 à 100 lits chaque semaine“, Toutefois, il renseigne qu’ils ” anticipent en accord avec les hôpitaux, sur comment augmenter les capacités au niveau des hôpitaux qui disposent déjà de Cte ou d’enrôler de nouveaux hôpitaux qui n’avaient pas de Cte dans le dispositif, et rouvrir certains Cte qui, jusqu’à présent n’étaient pas encore tout à fait opérationnels et c’est le cas dans la région de Matam“.

En outre, Dr Ly a lancé un message de sensibilisation à la population en ces termes : ” Ce n’est pas pour faire peur aux Sénégalais, mais c’est pour leur demander encore une fois, de bien vouloir renforcer l’observance des mesures barrières et d’aller se faire vacciner. Le vaccin reste la solution pour faire face à cette pandémie“.