NETTALI.COM- Le verdict de l’affaire des gadgets contenant de la boisson alcoolisée, qui a défrayé la chronique, est connu. Seuls le fournisseur principal et un autre commerçant ont été condamnés.

Ils étaient quatre commerçants, un magasinier et un agent commercial à être poursuivis pour tromperie sur la qualité de la marchandise et mise en danger de la vie d’autrui. Mais, seul Ali Khalil, auteur principal des faits pour avoir vendu les gadgets contenant de la boisson alcoolisée à ses co-prévenus, et le commerçant Thierno Amadou Diallo, qui avait acheté 50 cartons, ont été reconnus coupables. Ils ont écopé de six mois de prison avec sursis et d’une amende ferme d’un million de francs Cfa.

Ils doivent allouer la somme d’un million de francs Cfa à Fatou Guèye. Tout est en effet parti de cette dernière dont les enfants s’étaient retrouvés dans un sommeil prolongé après la consommation de la boisson. En revanche, l’organisation “Sos consommateurs” a été déboutée.

Les deux employés de Ali Khalil, Houssam Khalil et Sylvie Da Sylva, respectivement magasinier et agent commercial ont été relaxés de même que les commerçants Ahmed Aïdara Garaye et Mamadou Bâ.

Pour rappel, lors du procès, le parquet avait requis un an ferme contre tous les prévenus à l’exception de Sylvie. Il avait demandé 6 mois avec sursis contre cette dernière et la relaxe pour le magasinier Houssam Khalil.

Tous les prévenus avaient contesté les faits. Le commerçant Ali Khalil a juré sur le saint coran qu’il ne savait pas que les produits étaient alcoolisés. Il croyait que c’était du jus. “Walahi je croyais que qu’il s’agit d’un jus. J’ai même goûté aux produits. Mes enfants les ont consommés et ils ne se sont pas endormis. Sur l’étiquette, on a mis les composantes du jus“, avait déclaré le fournisseur.