NETTALI.COM – Invité de l’émission Jury du dimanche, le ministre d’Etat, directeur de cabinet du président de la République, Mahmoud Saleh s’est prononcé sur les élections locales et législatives. Sans ambages, il a écarté toute idée de couplage de ces élections.

Mahmoud Saleh a apporté une réponse à ces supputations sans fondement. Selon le ministre d’Etat et directeur de cabinet du président de la République, cette thèse de couplage des élections n’a pas été débattue par les tenants du pouvoir.

D’après lui, les élections locales vont se tenir en 2021. C’est du moins, à son avis, ce qui est envisagé. Elles se tiendront, renchérit-il, probablement en fin d’année, le temps de terminer l’audit du fichier. Mais, il n’a pas donné une date précise.

Ce n’est pas envisagé de les coupler avec les législatives prévues en 2022. Pour le moment la question ne se pose pas à notre niveau. La question de l’organisation des élections législatives est réglée par le calendrier républicain. Pour le moment le couplage n’est pas envisageable. Il est exclu pour le moment “, a-t-il déclaré pour lever toute équivoque relative à cette question.