NETTALI.COM  – Le dernier communiqué du Conseil des ministres comporte une nouvelle bien curieuse. Le chef a nommé au poste de Sous-Préfet de Bandafassi un homme décédé depuis le mois de… février.

Facebook se régale avec le dernier communiqué du Conseil des ministres. Au titre des mesures individuelles prises par le chef de l’Etat, il y a la nomination d’un nouveau Sous-Préfet pour l’arrondissement de Bandafassi. “Monsieur Moussa Gadio, Instituteur, matricule de solde n⁰622 048/B précédemment adjoint au Sous-Préfet de l’arrondissement de Thiès Nord, est nommé Sous-Préfet de l’arrondissement de Bandafassi en remplacement de Monsieur Mamadou Moustapha Seck, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite“, lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres.

Seulement, voilà ! Moussa Gadio n’est plus de ce monde. Il est décédé depuis le mois de… février. Et c’est sur Facebook que l’erreur est repairée et corrigée. “Moussa Gadio est décédé depuis février et il vient d’être nommé Sous-Préfet de Bandafassi“, écrit notamment un internaute.

Conscient de l’erreur, le ministre de l’Intérieur a publié un communiqué pour corriger le communiqué signé par Oumar Guèye, porte-parole du gouvernement. “Le ministre de l’Intérieur informe les populations que c’est Monsieur Lamine Diop, agent technique d’agriculture, matricule de solde n⁰605/448 C, précédemment adjoint au Sous-Préfet de l’arrondissement de Sakal, qui est Sous-Préfet de l’arrondissement de Bandafassi en remplacement de Monsieur Mamadou Moustapha Seck, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite“, écrit Antoine Félix Abdoulaye Diome dans son communiqué. Pas sûr que cela mette fin aux moqueries sur les réseaux sociaux.