NETTALI.COM- Invité de l’émission Jury du dimanche, le Directeur général de la Sonatel est  revenu sur les dernières offres de l’opérateur qui ont fait l’objet de protestations chez certains défenseurs des consommateurs. Sékou Dramé a regretté ce qu’il appelle “une incompréhension”.

Sékou Dramé a rappelé le contexte dans lequel lesdites offres ont été mises en œuvre. Ces offres, argumente-t-il, lancées dans une période de pandémie de la Covid-19 étaient au profit des clients qui, pour la plupart, ne se connectaient plus.

Mais, regrette-t-il, elles n’ont pas été comprises. ” C’était une baisse tarifaire. On maintient les offres. Elles évoluent. Nous sommes sur un marché très dynamique. Si l’on prend les tarifs de communication, de 2016 à maintenant, ils ont baissé au moins de 80%. Nous n’avons aucun secteur de l’économie qui a de telles baisses. Nous positionnerons toujours nos offres pour rester dans cette ambition. Nous travaillons à toujours laisser le choix aux clients sur les différentes offres. Il n’y a pas de nouvelles offres à court terme », dit-il.

Et d’ajouter « Au Sénégal, il y a une concurrence très intense. Nous avons baissé le prix de l’internet de près de 86%. Le Sénégal a les tarifs d’internet qui sont les plus bas de la CEDEAO en valeur absolue. Il n’y a que trois pays qui peuvent avoir un indice de soutenabilité plus bas que le Sénégal. Et la raison essentielle est que le niveau de vie de ces pays est plus élevé. Donc, aujourd’hui, nous avons des tarifs acceptables au Sénégal mais cela n’impacte en rien notre ambition de les rendre encore plus accessibles. Nous n’avons pas été désarçonnée par Free ».