NETTALI.COM – Pape Mademba Bitèye ne reste pas indifférent au saccage des locaux de l’agence Senelec de Saint-Louis lors des affrontements entre forces de l’ordre et pêcheurs de Guet-Ndar. Le Directeur général de la Senelec a profité d’une rencontre à Kaolack pour lancer un message aux Sénégalais.

La Senelec a payé les dégâts collatéraux des affrontements, cette semaine, entre forces de l’ordre et pêcheurs de Guet-Ndar à Saint-Louis. C’est en tout cas la conviction de son Directeur général. «Je pense que la cible des manifestants, ce n’était pas la Senelec», souligne Pape Mademba Bitèye au cours d’un déplacement à Kaolack ce week-end. Et le Dg de la Senelec de regretter : «Malheureusement, c’est arrivé et c’est l’occasion pour nous de lancer un appel aux populations parce que nous sommes en train de faire beaucoup d’investissements pour rapprocher la Senelec de sa clientèle, pour faciliter aux consommateurs l’usage de l’électricité

En fait, de l’avis de Pape Mademba Bitèye, «la mission de service public incombe à tout le monde». «A la Senelec d’abord, pour permettre aux usagers de disposer de l’électricité, de disposer d’infrastructures techniques et commerciales pour un bon usage.  Mais également aux consommateurs pour protéger l’infrastructure commune à l’ensemble des Sénégalais, pour payer leurs factures à bonne date afin de garantir la disponibilité du service», dit-il. Avant de rappeler : «La Senelec est notre joyau. Nous devons la préserver, en faire une des sociétés phares qui doivent jouer un rôle sur le marché ouest-africain. Nous avons besoin de l’État qui a toujours été à nos côtés, nous avons besoin de l’ensemble des compétences internes de la Senelec.» A l’en croire, son entreprise déploie beaucoup d’efforts pour atteindre ses objectifs. «Mais, avoue-t-il, il reste le dernier maillon de la chaine qui est le consommateur qui doit jouer pleinement son rôle de citoyen, mais  aussi en tant que client de la Senelec qui doit s’acquitter de ses devoirs