NETTALI. COM- Encore un autre soutien, et non des moindres pour le président de l’Union des magistrats du Sénégal ( UMS), Souleymane Téliko qui doit répondre devant le Conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature. Il s’agit de celui de la Cour des comptes qui prend le contre-pied le secrétaire général de ladite juridiction qui a critiqué Souleymane Téliko.

Le Comité de juridiction de la Cour des comptes prend fait et cause pour le président de la Cour d’appel de Thiès malgré la sortie d’un de leur membre, en l’occurrence le magistrat Aliou Niane. Le  secrétaire général de la juridiction a en effet critiqué Souleymane Téliko.

Dans un communiqué, ledit comité reconnait que ce dernier, conformément à la mission que lui ont confiée les magistrats, ne s’est exprimé que pour défendre l’exercice de l’indépendance de la justice et la dignité de ses collègues. Mieux, le comité salue les déclarations des différents comités de ressort qui ont condamné la démarche du ministre de la Justice et apporté leur soutien au président Téliko.

De même, le comité de juridiction de la Cour des comptes se dit démarquer de toute tentative de saborder l’union sacrée des magistrats.

Appelant à l’arrêt immédiat de toute procédure contre le président de l’UMS, les signataires du communiqué invitent les autorités judiciaires à instaurer les conditions d’un dialogue constructif pour un service public de la justice performant et équitable.

Mieux, ils encouragent les collègues magistrats à maintenir leur élan de solidarité pour la défense du président Téliko et, au-delà de sa personne, pour le respect des droits fondamentaux des magistrats.