NETTALI.COM – Un incendie s’est déclaré ce dimanche, vers 19 heures, à l’hôpital régional de Saint-Louis. Le feu s’est manifesté à la salle de réanimation. D’une capacité de onze lits, celle-ci était occupée par sept patients, lesquels, selon le directeur de l’hôpital, ont été déplacés dans une salle annexe. Leur vie n’est pas en danger. Néanmoins, des dégâts matériels sont à noter.

«Il y a eu des dégâts. Certains équipements ont brûlé, nous allons faire l’inventaire avec la Senelec dès demain (aujourd’hui) et probablement ouvrir une enquête pour savoir les causes de l’incendie. Par la grâce de Dieu, aucune perte humaine n’est à déplorer. Tous les patients qui occupaient la salle, ont été sortis à temps, il n’y a pas eu de blessés», détaille le directeur de l’hôpital. Pour ce dernier, il est fort probable que les causes pourraient provenir d’une défaillance de l’installation électrique.

«Nous sommes installés dans un bâtiment de deux cents ans d’existence. C’est le plus ancien hôpital en Afrique de l’Ouest et les matériaux sont assez vétustes. Mais nous sommes dans une phase de réhabilitation, comme l’avait demandé le chef de l’État et nous sommes dans ce processus».

En ce qui concerne l’enquête, le directeur affirme qu’il est plus que jamais conscient de son niveau de responsabilité. «Nous avons une responsabilité permanente et continue. De ce fait, nous nous sommes engagés à l’exercer et nous l’exerçons. Un incendie peut se déclarer n’importe où. Et la réaction du personnel de garde a été formidable. Avant que les sapeurs-pompiers ne soient là ou les techniciens de la Senelec, ces agents ont maîtrisé l’incendie. Nous allons réhabiliter le service de réanimation à l’image des autres services, dont ceux de cardiologie, des urgences… », conclut-il.