NETTALI.COM – Au moment où la pandémie du Coronavirus est en train de s’étendre en Afrique, l’homme d’affaires chinois Jack Ma, fondateur d’Alibaba a décidé de soutenir l’Afrique dans la lutte contre le coronavirus. Pour chacun des 54 pays africains, le patron d’Alibaba a ainsi offert des dons de 20 000 kits de test, 100 000 masques et 1 000 combinaisons de protection et écrans faciaux à usage médical

L’Afrique peut avoir une longueur d’avance sur le virus. Nous ne pouvons pas ignorer le risque potentiel et supposer que ce continent de 1,3 milliard d’habitants échappera avec bonheur à la crise“, a indiqué- celui-ci dans un communiqué. .

Nous pouvons prendre des précautions dès maintenant et nous préparer à l’avance, car l’Afrique peut bénéficier de l’expérience et des leçons d’autres pays qui ont été durement touchés par le virus’’, a expliqué Jack Ma qui compare cette pandémie à une forêt en feu et la forêt, ici, serait le monde.

Une métaphore pleine de sens, puisque comme un feu qui se déclare dans une forêt, tant qu’il n’est pas maîtrisé, nul n’est épargné. C’est pourquoi Jack Ma déclare qu’il “serait irresponsable de s’asseoir sur la clôture, de paniquer, d’ignorer les faits ou de tomber pour agir”.

A noter qu’Alibaba Group est une société chinoise à capital privé détenue par une famille qui tire principalement ses revenus de ses activités sur Internet, dont un marché public destiné à faciliter les échanges entre entreprises, des plateformes de paiements et de ventes au détail, un moteur de recherche pour le magasinage et des services de cloud computing (Utilisation de serveurs pour stocker des données). Alibaba Group et ses filiales sont implantées dans plus de 70 villes et régions en Chine, à Hong Kong, en Inde, au Japon, en Corée, à Taïwan, au Royaune-Uni et aux Etats-Unis.

En 2019 Alibaba a fait son entrée en Bourse dont l’action a bondi de plus de 6 % lui permettant ainsi de lever plus de 10 milliards d’euros. Avec cette opération, la Bourse de Hongkong devrait se maintenir comme étant la première place financière mondiale pour la deuxième année consécutive face à Wall Street en termes de levées de capitaux.