NETTALI.COM – Démarrant son premier périple africain à Dakar, le secrétaire d’Etat, Pompeo, n’est pas venu les mains vides. Cinq accords ont été signés entre les entreprises américaines et leurs sœurs sénégalaises. Le graal : c’est le financement de 550 milliards F Cfa accordé au pays de la teranga.  

L’Amérique a accordé un second Compact au Sénégal, portant sur un financement de 550 milliards de francs Cfa. C’est qu’a annoncé Amadou Ba, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, lors point de presse qu’il animait, ce dimanche à Dakar, conjointement avec Michael Pompeo, le secrétaire d’État américain.
A l’occasion de cette visite du chef de la diplomatie américaine à Dakar, la Société nationale d’électricité du Sénégal (SENELEC) et le groupe américain ‘’ Weldy Lamont’’ ont signé un protocole d’accord portant sur la mise en œuvre d’un projet de réseau électrique.

” Betchel corporation “, une entreprise américaine de travaux, et l’Agence sénégalaise de travaux et de gestion des routes (AGEROUTE) ont signé un protocole d’accord portant sur la construction d’une autoroute moderne de 165 km devant relier Dakar à Saint-Louis.

Globalement, des entreprises américaines ont signé dimanche à Dakar avec des structures publiques sénégalaises cinq mémorandums d’entente portant sur le développement, le financement et l’exécution de projets dans les secteurs de l’énergie, de la santé et des infrastructures.
Les conventions ont été signées en présence du secrétaire d’Etat américain, Micheal Pompeo et du ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott.

Ce dispositif va donner au Sénégal les moyens de poursuivre certaines de ses plus hautes priorités de développement en matière d’éducation, d’infrastructures, de logement et dans le domaine des soins sanitaires.

“Nous avons fait du très bon travail en signant des accords entre ‘’Betchel et le ministère sénégalais de l’Economie pour une autoroute qui sera financée. Il y a également un accord signé par ‘’GE’’, une grande société américaine. Cela amènera de la valeur ajoutée pour le Sénégal et des retombées positives pour les sociétés américaines mondialisées’’, s’est réjoui le secrétaire d’Etat américain. Pour lui, “la signature de ces cinq accords ouvre la voie à une société sécurisée et prospère’’.