NETTALI.COM- 1,4 milliard de francs CFA Comment Akilee a fait économiser à la Senelec sur ses compteurs. La révélation est de Amadou Ly, Directeur général de Akilee, invité de l’émission « Jury du dimanche » de iRadio.

L’ingénieur en physique et Directeur général de la société Akilee, Amadou Ly, est au cours de l’émission «Jury du dimanche », revenu sur l’impact de sa société sur la Senelec, après seulement trois ans de collaboration. « On a fourni près de 340 mille compteurs à la Senelec. On a fait économiser 1,4 milliards de francs CFA à la Senelec sur ces compteurs. On a réduit les délais d’approvisionnement de 75%. Avant il fallait payer des lettres de crédits, des charges financières pour pouvoir payer les fournisseurs, avec Akilee, ces mécanismes ont été arrêtés. On a fait économiser rien qu’à Dakar 800 millions de francs CFA à la Senelec. Si vous faites la mise à l’échelle par rapport au pays, c’est environ trois milliards de francs qui seront économisés par an pour un projet qui vous a couté 4 milliards FCFA », a-t-il renseigné.

Par ailleurs, l’invité de Mamadou Ibra Kane a révélé que que le Sénégal pourrait perdre 1273 milliards de francs CFA dans les dix prochaines années dans le secteur de l’énergie. Toutefois, il a laissé entendre que le projet de déploiement généralisé de compteurs intelligents pour relever un des défis majeur de la Senelec et du Sénégal est celui de la maitrise des pertes. A ce propos, il soutient : « il est important de retenir qu’on est en train de dire qu’on prévoit d’investir 186 milliards de francs CFA dans les dix prochaines années, pour espérer économiser 500 milliards sur les 1273 qu’on va perdre ».

Toutefois, il précise : « il ne s’agit pas de 186 milliards qu’on a pris dans les comptes de Senelec et qu’on est en train de donner. C’est un contrat cadre sur 10 ans dans lequel Akilee, avec ses partenaires techniques et financiers, a dit à la Senelec, on vous donne 85% du financement sous forme de crédit que vous allez rembourser sur quatre ans avec un an de différé ».

« Donc dans les faits, poursuit-il, le risque financier est chez nous puisque c’est nous qui, à chaque fois que nous donnons un compteur à la Senelec, lui disons, tu nous paies 15%. Au mois de décembre dernier, nous avons livré les 2000 premiers compteurs dans les magasins de la Senelec. Ces compteurs vont permettre de transformer radicalement l’expérience du consommateur ».

Par conséquent, M. Ly indique que le fait de réduire les pertes contribuera à augmenter les revenus de la Senelec. « Notre modèle est certifié à 200%. On est en train de vivre une transformation radicale du secteur de l’énergie. Notre ambition, c’est de devenir une plateforme, de devenir un des google ou Facebook de l’Afrique », conclut le Dg de Akilee.