NETTALI. COM- Les avocats de Guy Marius Sagna et ses deux co-inculpes étaient devant la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar pour plaider la liberté provisoire de leurs clients. Les juges vont rendre leur décision dans quelque temps, d’après Me Moussa Sarr. Voici sa réaction au sortir de l’audience.

 ” Nous étions ce matin devant la chambre d’accusation de la Cour d’appel pour plaider notre appel contre l’ordonnance de refus de mise en liberté provisoire au profit de Guy Marius Sagna, Fallou Galass Seck et Ousmane Sarr. Mais, lorsque nous sommes arrivés devant la chambre d’accusation, il s’est trouvé que l’autre requête que nous avions introduite depuis le 6 décembre qui était relative à une main levée des différents mandats de dépôt pour violation de l’article 139 du code de procédure pénale était aussi enrôlée. Et pour une bonne distribution de la justice, la chambre a ordonné la jonction de ces deux procédures” a déclaré Me Moussa Sarr.
Poursuivant, il ajoute: ” Donc nous avons plaidé pour demander à titre principal la main levée de l’ensemble des mandats de dépôt qui avait été décerné contre les huit pour violation de l’article 139 du code de procédure pénale. Et si par extraordinaire la chambre d’accusation n’avait pas fait droit à cette demande nous avons demandé que la chambre fasse droit à notre appel contre le refus de mise en liberté de Guy Marius Sagna, de Fallou Galass Seck et de Ousmane Sarr et au besoin même de l’assortir par le contrôle judiciaire. Donc, nous attendons la décision qui sera rendue dans 2 heures”.
Me Sarr de conclure : ” Nous avons été surpris de voir que des mêmes citoyens soient arrêtés dans les mêmes circonstances de temps et de lieu pour l’essentiel les huit personnes  poursuivies pour les mêmes chefs d’inculpation participation à une manifestation non autorisée et que certains puissent bénéficier d’une liberté provisoire et que les autres non. Nous avons fait observer cela à la chambre d’accusation et il appartiendra à cette juridiction d’apprécier”.