NETTALI.COM – Au Sénégal depuis le 15 décembre dernier, l’avocat Robert Bourgi a déjà tranché sur la question de la limitation des mandats ; alors que Macky Sall n’a pas encore dit son dernier mot sur le sujet.

Interrogé sur la question de la limitation des mandats, Robert Bourgi pense que Macky Sall ne doit pas faire de revirement, comme son prédécesseur. « Si un jour il était amené à me poser la question, je lui répondrais ceci : «Président, la décision te revient à toi et à toi seul. Ton amour du pays et de la paix sociale est connu de tous, je sais que tu pèseras ce problème au tamis de ta conscience.», déclare-t-il, dans un entretien avec L’Observateur, ce mercredi.

« Le pays est pour l’Afrique et pour le monde un modèle de démocratie. Les alternances se sont faites à la régulière, dans le respect du suffrage universel. Le Président Macky Sall vient juste d’être réélu, dans une ambiance qui n’a en aucune manière été troublée par des incidents majeurs. Ces derniers temps, je lis çà et là les analyses de politiques et de spécialistes du Droit sur le troisième mandat. Cela prête à sourire. A-t-on entendu une seule fois le chef de l’Etat évoquer un hypothétique troisième mandat ? Moi qui le vois régulièrement, qui m’entretiens avec lui, je ne l’ai jamais entendu se prononcer sur le troisième mandat », éclaire l’avocat franco-sénégalais.

« Je ne dis pas que certains hommes politiques ne pensent pas en évoquant ce troisième mandat à leur destin national. Je les mets en garde. J’ai été de longues années durant auprès de plusieurs chefs d’Etat. Certains, historiques, comme Bongo et Eyadéma, ces deux présidents surveillaient comme du lait sur le feu toute tête tentant de dépasser une limite d’horizon qu’ils avaient eux-mêmes fixée. Gare à celui qui l’agresserait un peu trop tôt ! C’est le peuple qui aura à se prononcer. C’est au Président lui-même de dire s’il envisage un troisième mandat ou pas. Pour l’heure, ce sont que des supputations et des rêves. Le Président Macky Sall est un redoutable homme politique, mais c’est aussi un scientifique. Il écoute et se tait, mais que de pensées agitent son esprit », a-t-il ajouté.