NETTALI.COM – Plusieurs migrants ont été tués dans un raid aérien nocturne contre leur centre de détention près de Tripoli. Selon Boubacar Séye, président d’Horizon Sans Frontières, il y aurait «plus de 100 migrants tués et plus de 200 autres blessés» et que «parmi les victimes, il y aurait des Sénégalais, Guinéens, Gambiens, des Erythréens etc…. ».

Le président de cette organisation internationale de migrants condamne ainsi « avec la plus grande fermeté cette barbarie humaine » et parle « d’une situation d’urgence absolue ».

Plus de 600 000 migrants sont pris au piège entre les factions rivales, note HSF qui interpelle l’opinion internationale et appelle au sens de l’honneur, de la responsabilité et de la dignité humaine.