NETTALI.COM – Trois ans après le meurtre de la vice-présidente du Conseil économique social et environnemental, Fatoumata Mactar Ndiaye, le dossier va finalement être évoqué devant la chambre criminelle du palais de Justice de Dakar le 7 janvier prochain.
En clair, informe la publication de ce mardi du quotidien L’Observateur, les proches de la défunte ainsi que le présumé meurtrier Samba Sow ont reçu leurs convocations depuis hier lundi 16 décembre. Toutes les personnes entendues par la Police à l’enquête préliminaire ont été également convoquées.
Pour rappel, le 19 novembre 2016, à la veille de la célébration du grand magal de Touba, le pays tout entier est tétanisé par la nouvelle de la mort atroce de Fatoumata Matar Ndiaye, vice-présidente du CESE. Elle a été égorgée dans sa chambre. Son chauffeur, Samba Sow, arrêté, est accusé du crime odieux.