NETTALI.COM – Depuis le début de la pandémie du Coronavirus au Sénégal, beaucoup de mesures ont été prises dont l’interdiction de la vente de pain dans les boutiques. Pour le ministre du Commerce et des PME, Aminata Assome Diatta seul le respect de la réglementation peut permettre au secteur de la boulangerie d’avoir une santé financière.

Aujourd’hui, si nous voulons avoir une santé financière du secteur de la boulangerie et qu’elle crée des emplois, il faut que la réglementation (interdiction de vente du pain dans les boutiques, hygiène…) soit respectée“, a déclaré Aminata Assome Diatta ce jeudi en marge de la cérémonie de lancement des plateformes E-commercesenegal.sn et E-komkom pour la promotion et la commercialisation des produits locaux.

Raison pour laquelle nous avons entamer des contrôles sur le terrain. Nous réintérons notre engagement à l’endroit des acteurs pour que la réglementation soit respectée“, a poursuit madame le ministre du Commerce et des PME.

Interpellé sur le comportement du Commerce durant la pandémie elle soutient que “son équipe a effectué 16.320 visites, constaté 5.851 infractions et rétiré 75 tonnes de produits des circuits de production depuis le début de la pandémie du Coronavirus au Sénégal“.

C’est dans cette optique qu’elle réitère sa disponibilité auprès des populations et demande aux consommateurs de porter à l’attention des toutes infractions ou comportements suspects.

A noter que l’initiative de mettre en place un consortium national pour le E-commerce vise, à terme, la création d’une plateforme nationale pour impulser la promotion et la vente en ligne de toutes les catégories de produits, en particuliers, les produits locaux.