NETTALI. COM- 200 millions. C’est la somme que l’État du Sénégal réclame aux 14 personnes poursuivies pour vol d’électricité au préjudice de Senelec.

Les 14 personnes citées dans l’affaire de branchement électrique frauduleux ont comparu, à nouveau, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, pour la suite de leur procès.

Et si en rendant sa décision le tribunal suit le parquet et l’agent judiciaire de l’État, le principal mis en cause, l’ex agent Oumar Kane Thiam, va purger 2 ans de prison avec une amende de 150.000 F CFA.

Parmi les trois agents de Senelec poursuivis, l’un encourt quatre mois de sursis. Idem pour certains usagers avec une amende de 200.000 F Cfa. Le procureur a requis la relaxe pour le reste des prévenus, toujours des usagers.

L’agent judiciaire de l’État a réclamé la somme de 200 millions de franc. Mais les avocats de la défense ont demandé que l’État soit débouté. Ils ont plaidé la relaxe de tous les prévenus.

Poursuivis pour branchement électrique frauduleux sur le réseau de Senelec, ils ont tous contesté les faits. Oumar Kane Thiam, accusé d’avoir permis à ses co-prévenus usagers de bénéficier d’une baisse de consommation, grâce aux agents, a nié avoir trafiqué les compteurs. Il a soutenu qu’il ne faisait que réparer les compteurs qui avait des anomalies.

La défense a plaidé la relaxe.