NETTALI.COM – La FIFA a dévoilé ce lundi 23 septembre, le onze type de l’année. Une équipe sans un joueur africain, ni Sadio Mané, ni Mohamed Salah qui ont pourtant gagné la Ligue des champions et la Super Coupe d’Europe. Ce qui est perçu comme une farce raciste qui a débuté depuis la non sélection de l’enfant de Bambali parmi les trois finalistes.

Comment la FIFA peut-elle aligner le meilleur onze de l’année sans Sadio Mané et Mohamed Salah, champions d’Europe ? La FIFA, du racisme en toute flagrance, a-t-on envie de dire. Du coup, la question qui mérite d’être posée est de savoir quels sont les critères de sélection.

The Best est un trophée récompensant ” le meilleur joueur, quel que soit le championnat où il évolue ou sa nationalité, pour ses accomplissements entre le 16 juillet 2018 et le 19 juillet 2019 (inclus)”. Il est attribué selon les performances sur le terrain et le comportement général, que ce soit sur le terrain ou en dehors“, apprend-t-on.

Pour ce qui est du jury, il est composé de capitaines et sélectionneurs nationaux, de journalistes et du public.

Seule l’Afrique a plébiscité Sadio Mané. Sur 21 voix qu’il a obtenues, les 21 viennent du continent. Son capitaine et le sélectionneur,  Cheikhou Kouyaté et Aliou Cissé, ont voté pour lui.

Le journaliste Mamadou Diallo qui représentait le Sénégal, a voté dans l’ordre pour Sadio Mané suivi de Lionel Messi et Virgil Van Dijk.

Les capitaines de l’Afrique du Sud, du Mali et du Togo ainsi que 7 autres coachs : Tchad, Djibouti, Gambie, Malawi, Mali, Rwanda et Togo et 11 autres journalistes ont voté pour Sadio Mané en première position : Burkina Faso, Egypte, Érythrée, Gambie, Ghana, Guinée Bissau, Mauritanie, Maroc, Niger, Nigeria, et Soudan du Sud.

En plus Lionel Messi et Eden Hazard ont également voté pour Sadio Mané en première position.

Cependant, Marcelo et Ramos éliminés en huitièmes de finale de la Champion’s League avec un Real Madrid décevant la saison dernière auraient été plus méritants que Kalidou Koulibaly, meilleur défenseur de la série et MVP du Calcio italien? Pire, Marcelo a été blessé presque toute la saison raison pour laquelle il a loupé la Copa America chez lui.

Luca Modric en deçà de ses prestations en 2018 et transparent lors de la saison écoulée, mérite-t-il vraiment sa place dans ce onze ? Ou bien récolte-t-il les fruits de son titre de lauréat en 2018 ?

Kylian Mbappé est le meilleur buteur de la Ligue 1 française. Sadio Mané et Mohamed Salah l’ont été également en Premier League avec 22 buts chacun. L’attaquant français était-il plus performant que le Sénégalais et l’Egyptien qui ont régné sur l’Europe (Ligue des champions et la Super Coupe d’Europe) ?

Que de dire du choix d’Eden Hazard ? Le Belge n’a gagné que l’Europa Ligue. Son club Chelsea n’a pas fait le poids en championnat. Au moment où Mané et Salah sont vice-champions avec un petit retard.

Ne sommes-nous pas face à une véritable farce de mauvais gout de la FIFA? Ou un manque de respect total à l’endroit de l’Afrique? Le mérite est-il relégué au second plan au profit de la couleur de la peau et de la nationalité ?

A ce rythme, la FIFA ne va-t-elle pas nous pousser à détester ce sport que nous aimons tant ? Une honte, un scandale qui mérite pas d’être dénoncé de vive voix comme tel.

Le plus ridicule dans tout ça est que Mohamed Salah et Sadio Mané sont classés respectivement 4ème et 5ème. Comment Mbappé (6ème) et Hazard (8ème) peuvent-ils figurer dans cette équipe type sans ceux-là qui les ont devancés? Abracadabrantesque !

Samuel Eto’o a lancé un pavé dans la mare avant le début de la cérémonie. Interrogé par la FIFA sur son favori entre Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Virgil van Dijk, le Camerounais a répondu sèchement : “Les meilleurs pour moi sont Mohamed Salah et Sadio Mané. Mais ils ne sont pas là.” Bien dit Eto’o.

Le journaliste et chroniqueur français, Gilles Verdez a abondé dans le même sens que Samuel Eto’o.
” Messi je l’adore. Mais le meilleur joueur de l’année, the Best est Mané. Donc nous ne sommes pas dans le cadre du foot mais dans d’autres considérations. Je vous pose la question : que doit faire un joueur africain pour l’emporter aujourd’hui? Tout gagner? Inscrire 100 buts?”, s’interroge-t-il.
Même Lionel Messi avait voté pour Sadio Mané.

Un scandale pour beaucoup de férus du ballon rond, car les deux Reds ont réalisé une saison 2018-2019 XXL : co-meilleurs buteurs de Premier League avec Pierre-Emerick Aubameyang, vice-champions d’Angleterre, vainqueurs de la Ligue des champions et de la Super Coupe d’Europe.
Sans compter le fait que l’enfant de Bambali était finaliste et deuxième meilleur buteur de la CAN en même temps deuxième meilleur attaquant de la C1 derrière Messi et devant Cristiano Ronaldo.

Paradoxalement, Messi devient le premier joueur à remporter The Best sans gagner la Ligue des champions.
Mané et Salah sont-ils victimes de leur nationalité ou de leur religion?

Voici le onze de l’année :
Alisson Becker, Marcelo Viera, Sergio Ramos, Virgil Van Djik, Mathjis de Ligt, Frenkie De Jong, Lula Modric, Eden Hazard, Cristiano Ronaldo, Kylian Mbappé et Lionel Messi.