NETTALI.COM – La publication de ce vendredi du quotidien Le Témoin fait savoir que le Vatican a joué un rôle décisif pour aider à surmonter la crise à l’Institution Sainte Jeanne d’Arc (Isja).

Le journal révèle, en clair, que le Pape François, via son Nonce apostolique, Mgr Michael W. Banach, a amené autorités de l’Isja à accepter les propositions du gouvernement sénégalais. Le Vatican, selon notre source, a focalisé son discours sur la nécessaire sauvegarde de la paix et la cohésion sociale entre chrétiens et musulmans.

Ainsi, c’est en pleine réunion entre le ministre de l’Éducation nationale, Mamadou Talla, et les autorités de l’Isja que Mgr Michael W. Banach est intervenu pour demander aux sœurs de Sainte Jeanne d’Arc de faire des concessions.

Pour rappel, l’Institution Sainte Jeanne d’Arc de Dakar a refusé d’admettre en cours des élèves musulmanes portant le voile. Il s’agit selon l’Institution d’un nouveau règlement qui suscite la polémique dans ce pays majoritairement musulman d’Afrique de l’ouest.

Selon les explications de l’un des parents d’élèves, Mohamed Rose, dans les colonnes de la Bbc, la « Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny », dont dépend l’école, a décidé que la « tenue autorisée (…) se composera à partir de la rentrée de septembre 2019 de l’uniforme habituel, avec une tête découverte, aussi bien pour les filles que les garçons ».

Au terme de plusieurs jours de négociations avec le gouvernement, l’institution catholique Sainte-Jeanne-d’Arc de Dakar a décidé de réintégrer dans ses classes une vingtaine de filles voilées. Le règlement intérieur de l’école interdisant le port du voile n’a cependant pas été modifié.