NETTALI.COM  – A une attaque de Serigne Moustapha Sy pendant le Gamou, Serigne Modou Kara Mbacké a opposé une réponse élégante, préférant prendre de la hauteur plutôt que d’ajouter à la polémique. Mais entre les deux hommes, la rivalité ne date pas d’aujourd’hui.

Il a fallu une réponse pleine de retenue pour taire le début de polémique entre deux marabouts qui font partie des religieux qui drainent le plus de jeunes au Sénégal. En fait, après la sortie de Serigne Moustapha Sy lors du Gamou au Champs de courses à Tivaouane, beaucoup s’attendaient à une contre-attaque de Serigne Modou Kara. Mais c’était mal connaître le  “marabout des jeunes”. Pourtant, l’attaque de Serigne Moustapha Sy a été surprenante et frontale. “Il faut que Kara Mbacké arrête d’entrer dans des détails. Parce qu’une personnalité doit refuser de descendre à un certain niveau. Quelqu’un est venu me dire que Kara lui a dit que je lui ai envoyé une lettre vide, mais que lui, malgré tout, il a compris le sens de la lettre. Une autorité doit gérer sa personnalité. Il est le fils de ma tante, mais il faut qu’il arrête de jouer de la comédie, qu’il soit plus responsable”, a laissé entendre le guide des Moustarchidiin. Et l’appellation “Kara Mbacké” est bien choisie en toute conscience. Puisqu’elle cache mal une volonté d’égratigner le président fondateur du Parti de la vérité pour le développement (Pvd). Alors la réponse de Serigne Modou Kara était très attendue. Mais ce dernier surprend son monde en faisant dans l’apaisement.

Les propos que Serigne Moustapha Sy a tenus à mon endroit m’ont été rapportés. Franchement, c’est son droit le plus absolu de tenir de tels propos. Il ne m’a pas offensé. Parmi les Moustarchidiin, je n’ai que des parents et des amis. Il faut interpréter ses propos positivement et non négativement. Quand une autorité parle, il faut prendre bonne note et passer à une autre chose”, soutient le patron du Pvd dans un enregistrement audio. Et de poursuivre : “Ceux qui connaissent mes vraies relations avec Serigne Moustapha ne seront pas surpris par cette sortie. Vous m’entendez parfois dire à mon entourage que le marabout Serigne Moustapha doit venir ici animer une conférence.”

En réalité, si Serigne Modou Kara n’a pas cherché à mettre de l’huile sur le feu, c’est qu’il est bien conscient des conséquences qu’une confrontation même verbale pourrait avoir pour deux marabouts dont les talibés font partie des plus fanatiques du pays. Mais entre Kara et Moustapha Sy, la relation est certes faite de respect mutuel, mais les frictions ne manquent pas. En fait, c’est plus du “Je t’aime, moi non plus”. D’abord, Moustapha Sy semblait, dans un passé récent, exercer une certaine fascination sur Serigne Modou Kara. Ce dernier imitait le leader des Moustarchidiin jusque dans la façon de s’habiller. Dans les deux camps, les talibés sont organisés comme des milices armées avec uniformes, matraques… Mieux, certains ont toujours raillé Serigne Modou Kara dans sa propension à vouloir faire les mêmes conférences que Serigne Moustapha Sy sans avoir la même maîtrise de certains thèmes.

Sur le plan politique, les deux hommes se disputent le même terrain. Pour beaucoup, c’est parce que Serigne Moustapha Sy a son Pur que Serigne Modou Kara, lui aussi, a voulu avoir son Pvd. Toutefois, contrairement au Pvd qui jouit d’une moindre expérience électorale, le Pur est allé seul aux dernières législatives et à la présidentielle de 2019 avec des scores plus qu’honorables. Malgré ces performances électorales, Moustapha Sy n’est plus très couru par les hommes politiques. Le Président Macky Sall le snobe toujours en dépit de ses menaces à peine voilées. Le chef de l’Etat semble même lui préférer Serigne Modou Kara. Ce qui n’est pas sans créer une certaine jalousie et pourrait justifier la dernière sortie du guide des Moustarchidiin.  Une provocation que le leader du Pvd semble avoir bien comprise et à laquelle il a refusé de répondre.