NETTALI.COM – La polémique qui avait défrayé la chronique il y a quelques mois, autour du port de voile à l’Institution Sainte-Jeanne d’Arc, est ravivée ce matin. En cette période de rentrée scolaire, l’établissement a encore refusé son accès  à deux élèves voilées, en passant outre la décision du ministre de l’Education nationale.

Ce matin, l’Institution Sainte-Jeanne de Dakar a refusé de dispenser ses cours à deux filles voilées. C’est ce qu’a confié à nettali.com un parent d’élève.

Notre source renseigne que ces deux élèves, que vous voyez sur ces images, ont été isolées dans un endroit jusqu’à midi, avant d’être renvoyées, purement et simplement. La scène s’est passée sous les yeux d’un huissier.

Les parents d’élèves, qui sont dans une colère noire, promettent de se faire entendre dans les prochaines heures.

Pour mémoire, dans un communiqué en date du 3 mai 2019, le ministre de l’Éducation nationale, Mamadou Talla, avait tranché le débat désapprouvant manifestement la décision de l’institution Saint Jeanne d’Arc de ne plus admettre en son sein, à partir de la prochaine rentrée, des élèves voilées. Invoquant la Constitution et la loi d’orientation 91-22 du 30 janvier 1991, le ministre rejetait toutes les formes de discrimination basées sur l’origine, la race, le sexe et la religion. Il s’engageait à prendre « toutes les dispositions pour (…) une application stricte des lois et règlements en vigueur, en relation avec les Inspecteurs d’académie ».