NETTALI.COM  – Le cas Aïda Diallo est un dossier qui dérange et qui crée de nombreuses frictions au sein de la communauté mouride. Une situation qui a obligé le khalife à faire une nouvelle sortie annonçant sa décision de ne plus recevoir la veuve de Cheikh Béthio Thioune.

Depuis le décès de son mari, Aïda Diallo donne le tournis à la communauté mouride qui peine à trouver une solution à son cas. Dès l’annonce du décès de son époux, elle pose un acte inédit en s’autoproclamant khalife des “Thiantacounes”. Un précédent dangereux auquel les dignitaires mourides ont vite mis un terme. Serigne Mountakha Bachir Mbacké intronise alors Serigne Saliou Thioune comme khalife de son défunt père. Mais Aïda ne lâche rien. Elle recule pour mieux sauter. Malgré les injonctions du khalife de Touba, elle organise “son” Magal avec ses disciples à Ngabou. L’affaire fait grand bruit lors du dernier Magal de Touba. Mis au courant, Serigne Mountakha Bachir Mbacké entre dans une grande colère et ordonne que la jeune dame soit chassée de Touba et de ses environs. Mais c’est mal connaître Aïda Diallo que de penser qu’elle allait abandonner ses ambitions de devenir chef des “Thiantacounes”. Elle se replie à Dakar et se fait oublier pendant quelque temps. Assise sur une grosse fortune, elle n’hésite pas à dépenser pour entrer dans les bonnes grâces de certains marabouts, créant ainsi un véritable malaise. Des chefs religieux sont accusés de l’aider. Vrai ou faux? En tout cas, elle réussira à se faire recevoir, une nouvelle fois, par le khalife. Et les supputations reprennent.

Le 14 février 2020, Aïda Diallo remet ça en organisant un grand “sante” à Sud Foire. Ses disciples barrent la route pendant 48 heures. Ce qui convainc de nombreux talibés mourides qu’elle est soutenue par de gros bonnets. Certains s’en ouvrent à Serigne Mountakha Bachir Mbacké et lui expriment leur ferme détermination à en découdre avec la jeune dame. Conscient des risques d’une telle colère, le khalife de Touba décide de fermer définitivement le dossier Aïda Diallo. Son porte-parole Serigne Abdou Latif Mbacké annonce, en présence de Serigne Issakha Mbacké, jeune frère du khalife, que ce dernier a pris la décision de ne plus recevoir la veuve de Cheikh Béthio Thioune. Il la renvoie ainsi à Serigne Cheikh Saliou Mbacké, khalife de la famille de Serigne Saliou Mbacké, marabout des “Thiantacounes”. Connu pour sa rigueur et son attachement aux valeurs de l’Islam, Serigne Cheikh Saliou va devoir remettre Aïda Diallo sur le droit chemin. Mais une chose est certaine : pour beaucoup de talibés, Serigne Cheikh Saliou n’est pas du genre à composer avec ceux qui foulent aux pieds les valeurs de l’Islam et les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba.