NETTALI.COM –  Interrogé sur la polémique née de la réponse d’Ahmed Khalifa Niasse et selon laquelle un musulman peut embrasser sa femme alors qu’il jeûne, Mansour Diop a tranché en faveur du marabout niassène. C’était lors de l’émission “C à dire” animée par Ben Makhtar Diop sur la 2 STV, ce samedi 11 mai 2019.

Ahmed Khalifa Niasse a bien raison de dire qu’un homme qui jeûne, peut bien embrasser sa femme s’appuyant en cela sur un khadith. Pour Mansour Diop journaliste ayant une bonne connaissance des questions islamiques, certains Imams qui instaurent les polémiques, doivent s’attaquer plutôt aux textes qu’à Ahmed Khalifa Niasse lui-même. D’ailleurs le journaliste de Zik Fm n’est pas d’accord avec Taïb Socé qui a critiqué les thèses du marabout niassène.

Allant plus loin, et comme pour étayer son accord avec M. Niasse, le journaliste de faire référence à deux situations dans lesquelles, le Prophète (PSL) a tranché de deux manières différentes, la question à savoir si un homme qui jeûne peut ou non embrasser sa femme. Au premier, il a répondu non et au second oui. Une différence de réponse que le prophète lie à la question de l’âge.

A celui à qui il a répondu non, le prophète (PSL) a fondé cela, selon M. Diop sur le fait que le jeune en situation de lune de miel, a le sang chaud et l’autoriser à embrasser sa femme, pourrait aboutir à des dérives. Par contre à la personne à qui il a répondu oui, il se fonde sur le fait qu’il a un certain nombre d’années de mariage, et qu’il peut dès lors se maîtriser et facilement se retenir.

Evoquant ces prêcheurs qui ont une propension à démonter d’autres prêcheurs, Mansour Diop pense que ceux-ci doivent tenir compte de la personnalité du sieur Niasse avant de juger. Tout au plus, croit-il savoir, Ahmed Khalifa Niasse est un homme âgé, instruit dans les sciences islamiques bien avant la plupart de ces prédicateurs et qui ne peut se permettre de dire des choses qu’il ignore au risque de se discréditer.

Quant à la nature du fait du type de baiser à clarifier, Mansour Diop n’est pas allé au fond des choses, affirmant ne pas pouvoir s’épancher sur la question.