NETTALI-COM-L’attelage gouvernemental risque de subir les effets dévastateurs d’un vaste coup de balai par un recentrage sur la logique d’efficience et d’efficacité.

En clair, le très bien introduit Madiambal Diagne a annoncé que le prochain remaniement fera la part belle aux « technocrates ».

L’invité du jour de « Rfm Matin », qui intègre la perspective d’une réduction de la taille du gouvernement, en veut pour preuve : « Macky Sall n’a jamais fait mystère de sa volonté de s’entourer d’hommes neufs, compétents et porteurs de performances ».

« Former un gouvernement n’a jamais été facile pour un chef d’Etat. Ce n’est pas la première fois que le président de la République s’isole pour prendre de grandes décisions sans états d’âme. Il tiendra compte des équilibrages ethnique, confessionnel et régional en constituant son équipe. La composition du gouvernement doit refléter les résultats de la présidentielle », justifie le patron de Avenir Communication, interpellé sur les raisons du long séjour à l’étranger du leader de l’Apr.

Interrogé sur des coups de boutoir frondeurs supposés de l’Alliance des forces de progrès et du Parti socialiste, le journaliste, qui revendique son amitié avec le chef de l’Etat, souligne que Macky Sall n’est pas un homme à « céder face au chantage ».

Parlant du sort de l’actuel Premier ministre, notre confrère a donné sa langue au chat, se contentant d’expliquer que le profil du chef de gouvernement répondra aux objectifs que se fixe le président Sall.