NETTALI.COM – L’ancien patron du Parlement, sous le régime libéral, affiche ses craintes, relativement à la proposition de loi pour criminaliser l’homosexualité au Sénégal. Il pense que cette loi pour ne pas être votée du fait du caractère laîc de la République et indique de soumettre le texte au référendum.   

Selon Pape Diop, ancien président de l’Assemblée nationale puis du Sénat, le texte portant proposition de loi pour criminaliser l’homosexualité au Sénégal risque d’être bloquée, car « aucune proposition de loi n’est passée à l’hémicycle sauf celles qui viennent de l’État ».

Dans les colonnes du quotidien Rewmi, il rappelle aux initiateurs de ce projet de loi que « le Sénégal a accepté d’être un pays laïc ». « De ce fait, il faudra un référendum pour changer cette disposition et instaurer une République. Ainsi, ce projet de loi pourra passer… », conseille-t-il.