NETTALI.COM –  Aussi invraisemblable que celui puisse paraitre, l’autoroute à péage est en passe de devenir un axe important du trafic de drogue, dans la capitale.  C’est pourquoi, après plusieurs saisies, la gendarmerie nationale a pris les mesures idoines pour endiguer le phénomène.

 

Le haut commandement de la gendarmerie nationale a compris que l’autoroute à péage est en passe de devenir un axe important du trafic de drogue à Dakar et a décidé de mettre un dispositif dissuasif.

Selon les informations de Enquête, entre le 3 et le 7 mai derniers, les gendarmes de la brigade de Diamniadio ont mis la main sur une quantité de 22 kg. Ils ont aussi interpellé plusieurs personnes.

Les interlocuteurs, dans le même créneau de révélations, rapportent que le peloton scanner mobile de l’escadron de Diam-niadio a effectué la première saisie d’une quantité de 12 kg de chanvre indien, le 3 mai dernier.

Pour que nul n’en ignore, les gendarmes ont interpellé un suspect du nom de L. Sow, alors qu’il voyageait à bord d’un taxi interurbain en provenance de Diaobé. En plus clair, la drogue viendrait de Bignona. Elle a été mise à la disposition de la brigade de Diamniadio. Une autre saisie de 10 kg de “yamba’’ a été faite, le 7 mai dernier, vers les coups de 14 h, dans un car de transport en provenance de Bambey.

Le propriétaire du sac contenant la drogue n’ayant pas été identifié, le conducteur, les deux apprentis et les passagers ont été mis à la disposition brigade mobile de Diamniadio, pour les besoins de l’enquête.