NETTALI.COM  – Barthélemy Dias est officiellement investi candidat de Yewwi askan wi. La coalition a tenu un grand meeting ce dimanche pour présenter ses candidats dans les 19 communes de Dakar. 

Khalifa Ababacar Sall, Serigne Mansour Sy Jamil, Déthié Fall, Malick Gackou, Ousmane Sonko… Presque tous les leaders de la coalition Yewwi askan wi ont répondu présent ce dimanche au terrain Khar Yalla de Grand-Yoff. Un grand meeting d’investitures qui a permis à Yewwi askan wi de présenter ses candidats dans les 19 communes de Dakar. Occasion saisie également par Barthélemy Dias, candidat à la mairie de Dakar, d’exposer sa feuille de route.

Le Sénégal a tourné le dos à ce régime liberticide et dictatorial de Macky Sall“, commence par dire Barthélemy Dias. Qui dit avoir “une pensée pieuses pour tous les martyrs de la démocratie“. “En mars dernier, 14 Sénégalais ont sacrifié leurs vies pour que la démocratie sénégalaise soit sauvée“, estime-t-il. Avant d’exprimer sa gratitude et sa reconnaissance à l’endroit de tous les leaders de Yewwi askan wi.

“Je m’engage avec vous pour relever ce défi. Chaque voix compte, soyons ouverts. Choisir ne signifie pas exclure. Restons unis pour l’essentiel. Ce qui se joue, c’est le sort de Dakar“, a dit le maire de Mermoz Sacré-coeur. Et en cas de victoire le 23 janvier prochain, Barthélemy Dias promet de poursuivre tous les grands projets de Khalifa Ababacar Sall. “L’heure est grave. Mais la gravité de l’heure n’entame pas notre détermination à remporter haut la même ces locales. Il nous faut réinventer Dakar, lui redonner sa dignité“, souligne celui qui promet de mettre l’accent sur le numérique, la modernisation des établissements sanitaires et scolaires, les infrastructures sportives. Ce, dit-il, “en se mettant au service exclusif des Dakarois“. Parce que, ajoute Barthélemy Dias, “l‘heure de la vérité et du changement vient de sonner. La victoire est assurée et la peur s’est installée dans l’autre camp. Le 23 janvier sera une formalité et c’est le maire de Dakar qui vous parle. Si les élections se déroulent normalement, nous allons gagner haut main.”