NETTALI.COM – Geoffrey Birgen, Chebii Douglas et Luke Kibet sont les trois athlètes, tous de nationalité kényane, qui ont constitué le podium du 42 km de la 3ème édition du Marathon Eiffage 2021. Arrivé en 6ème position, Christian Manga a signé la meilleure performance sénégalaise.

Ce sont plus de 12.000 coureurs répartis entre 70 nationalités qui ont pris part à cette 3ème édition du marathon Eiffage de Dakar, au Sénégal. Une véritable fête de l’athlétisme, qui a réuni du beau monde en 48 heures (samedi 20 et dimanche 21 novembre). Le circuit de la course est parti de l’esplanade du Musée des civilisations noires, passant par l’Université de Dakar, la Corniche, le Plateau, Mamelles avant d’arriver sur le site de départ qui a abrité le village du marathon.

Au programme de cet événement majeur de running en Afrique de l’Ouest, trois distances étaient retenues : le 10 km, le semi-marathon (21 km) et le marathon (42 km).

La main mise des Kényans

Avec un chrono de 2 h 16 mn 46 s, l’athlète kényan Geoffrey Birgen a remporté avec panache le troisième marathon de Dakar. Il est suivi par ses deux compatriotes Chebii Douglas et Luke Kibet qui ont pris la 2ème et la 3ème place avec des chronos respectifs de 2 h 20 mn 39 s et 2 h 23 mn 50 s.

Considéré comme l’un des espoirs de l’athlétisme sénégalais, Christian Manga est classé 6ème. Le sociétaire de l’Asfa signe du coup la meilleure performance sénégalaise de ce Marathon (42 km).

Au delà de ce trio kényan, un autre Kényan s’est distingué également. Ils s’agit de Kemoi Daniel qui a remporté le semi-marathon (21 km) de Dakar en 1 h 4 mn.

Pour ce qui est de l’épreuve du 10 km masculin, c’est le Congolais, Alex Ngouari-Mouissi, un pensionnaire de l’ASFA, l’Association sportive des Forces armées (Sénégal), a battu ses concurrents. Les Gambiens Mamadou Bah et Sampierre Gomez sont respectivement arrivés 2e et 3e dans cette catégorie.

Chez les Dames, le meilleur parcours côté sénégalais est à mettre à l’actif de Madjiguene Mbaye. La pensionnaire de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar est arrivée 3ème derrière l’Ougandaise Doreen CHEMUTAI et l’Éthiopienne Selamawit Getnet Tsegaw.

Concernant le 10 km féminin, Marie Madeleine Ndiaye est classée 4ème derrière les Gambiennes Nyima Camara et Kaddy Mambureh.

S’agissant du Handisport, Edmond Sanka s’est offert le Handi 42 km en s’imposant devant  Serigne Abdourahmane Kane et Bouna Thierry Paré.

Pour le Semi-Marathon Handi 21 Km, c’est Elhadji Mouhamad Gaye qui est monté sur la plus haute marche du podium avec un chrono de 56:03. Lasana Gasebeogo et Seuwrou Dieng occupent respectivement les 2è et 3è place.

Satisfait du bon déroulement de cette 3ème édition du marathon de Dakar, le PDG d’Eiffage, Gérard Sénac se projette déjà sur la 4ème édition qui aura lieu en 2023, soit dans deux ans. Mieux le boss d’Eiffage estime que les athlètes sénégalais qui se sont les mieux distingués lors de ce 3ème marathon 2021 seront invités à la 6ème édition de la Course Viaduc de Millau en France, prévue mai 2022.