NETTALI.COM – L’appel à une mobilisation citoyenne faite par Khalifa Sall pour soutenir Barthélémy Dias – qui doit répondre à la justice le 10 novembre prochain – est mal vu par la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY). La majorité présidentielle condamne un discours “insurrectionnel’’.

Poursuivant sur l’actualité, l’équipe électorale de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) de Dakar, qui a tenu une conférence ce samedi, s’est également prononcée sur l’appel d’une partie de l’opposition à accompagner, le 10 novembre prochain, Barthélemy Dias au tribunal et le défendre. Cet appel lancé particulièrement par Khalifa Sall est “une entrave à la justice’’, d’après Pape Mahawa Diouf de l’APR (Alliance pour la République). Ce dernier, au nom de BBY, condamne fermement la déclaration de l’ex-édile de la capitale qu’il qualifie d’insurrectionnelle. Pour Pape Diouf qui était aux côtés d’Abdoulaye Diouf Sarr, Seydou Guèye, Zahra Iyane Thiam et Moussa Sy, ce discours de Khalifa Sall est fait au moment où il faut saluer la “vitalité démocratique’’ du système sénégalais. “C’est un moment de respiration démocratique pour tous les Sénégalais qui se mobilisent pour aller aux élections, comme ils ont l’habitude de le faire, le 23 janvier prochain. Un moment où il faut saluer aussi la mobilisation exceptionnelle des militants et compatriotes sénégalais partout à travers le pays, qui se sont inscrits, mobilisés dans les quartiers pour se préparer à un exercice démocratique’’, a dit l’un des porte-paroles du jour, en des propos rapportés par plusieurs publications dakaroises ce lundi, dont Enquête.

Monsieur Diouf prévient que les militants et sympathisants de la majorité présidentielle feront face aux membres de l’opposition. “Nous avons malheureusement une opposition antipatriotique, réactionnaire, anti-démocratique qui a décidé d’avoir une méthode digne des pires justiciables sur le dossier judiciaire relatif au meurtre de monsieur Diouf Ndiaga. Ils trouveront sur leur chemin, naturellement, des militants, des démocrates, des patriotes, des Sénégalais issus de tout horizon, qui leur feront face sans complaisance et avec détermination’’, a-t-il averti sous l’acclamation des militants venus en masse.

“Les instigateurs des évènements du mois de mars doivent se retenir. En face d’eux, ils auront des citoyens, certes pacifiques, démocratiques, mais qui portent un projet politique auquel ils croient avec détermination. Et ils leur feront face pour défendre ce projet politique. Ils se heurteront à une forte mobilisation de tous les citoyens soucieux de la stabilité de notre pays’’, a insisté Pape Mahawa Diouf.