NETTALI.COM – Porté sur les fonts baptismaux en 2019, le Comité national de promotion des Échecs du Sénégal (CNPE) veut désormais passer en fédération. C’est du moins la volonté du président dudit CNPE, Amadou Lamine Cissé qui s’est exprimé ce dimanche en marge de la première édition du tournoi national minimes.

Historique! Le Sénégal a organisé ce dimanche le premier tournoi pour les jeunes. D’ailleurs, cette compétition est qualificative pour les championnats d’Afrique prévus le 28 décembre 2021.

L’enjeu de ce tournoi est d’évaluer tout le travail qu’on a fait depuis deux ans“, a d’emblée analysé Amadou Lamine Cissé.

Interpellé sur la situation actuelle du CNPE qui a presque épuisé son mandat, le boss des Échecs sénégalais ne pense pas à une prorogation de mandat. A en croire à Amadou Lamine Cissé, l’heure de passer en fédération a sonné

En ce moment, nous ne sommes pas dans une perspective de prorogation de mandat du CNPE. On aimerait vraiment sortir de cette dynamique. Ce qu’on veut c’est aller en fédération, une fédération des d’échecs doit voir le jour. On travaille dans cette perspective. Nous, les objectifs qui ont été fixés par le ministère des Sports, je pense qu’on les a largement atteints sur ces deux ans“, a-t-il précisé.
Avant de reconnaître qu’il leur reste du chemin à faire.
Il reste encore à faire un dernier effort sur la structuration et la formalisation des clubs. Parce qu’on a des clubs un peu informels. Il faut que les gens aillent faire les démarches administratives nécessaires. D’ici la fin de l’année, on aura le nombre de clubs requis. Ce qui permettra d’aller en fédération. C’est une structure plus démocratique. Il faut sortir de cette dynamique de CNP avec les nominations ministérielles, ça crée trop de problèmes, c’est lent et puis ça ne donne pas mal de légitimité“, dira le président du Comité national de promotion des Échecs du Sénégal.

A noter que ce premier championnat national des “Graines” de champions a vu la participation 42 jeunes répartis en Minimes, Benjamins et Pupilles. Et c’est le jeune Aidankrishna Sarkar qui s’est distingué le plus en raflant la mise dans la catégorie des Minimes et Benjamins.

Chez les Pupilles (U10), l’escarcelle est tombée dans les mains de Mathias Engel qui a damé le pion à ses adversaires.

Le top 10 du classement général :

1- Aidankrishna Sarkar
2- Mathias Angel
3- Boubacar Mané
4- Souleymane Zein
5- Cheikh Touré
6- Silvestre Gomis
7- Simon Angel
8- El hadji Omar Sokhna
9- Fallou Diop
10- Liam Dieylani Gomis