NETTALI.COM – Homme fort de Liverpool depuis deux saisons, Sadio Mané a la cote en Europe. Pour Pape Waïgo Ndiaye, sans l’enfant de Bambali, le club de la Merseyside ne sera plus la même. Dans cet entretien accordé à Nettali.com, l’ancien milieu des Lions et de la Fiorentina est revenu sur sa carrière internationale, le transfert d’Edouard Mendy à Chelsea et sa retraite sportive.

Dans le viseur du Real Madrid depuis 2018 et potentiel remplaçant de Lionel Messi au FC Barcelone, Sadio Mané va poursuivre son aventure avec les Reds de Liverpool. En tout cas, Jürgen Klopp ne pense même pas lâcher la pépite sénégalaise.

Après avoir remporté tous les trophées majeurs, Sadio Mané doit-il quitter Liverpool ?

Vous savez Liverpool sans Sadio Mané, ça ne sera plus la même équipe. Car Mané est devenu une icône là-bas. Je pense qu’il a quelques trucs à démontrer. Ça va vite dans le football. Les joueurs changent de clubs au moment où l’on s’y attend le moins. On l’a vu avec Luis Suarez qui a rejoint l’Atlético Madrid. Je pense qu’une fois le moment venu, il quittera Liverpool.

Un autre international sénégalais vient d’atterrir en Angleterre. Il s’agit d’Edouard Mendy. Quelle est votre lecture sur ce transfert ?

Le football n’appartient à personne. Seul le travail paie. Je pense que le petit (Edouard Mendy Ndlr) a bien travaillé. Il l’a mérité et j’espère qu’il va avoir le temps de jeu nécessaire pour pouvoir montrer son talent.

Mendy, a-t-il fait le bon choix ?

Bien-sûr que oui. Chelsea ne se refuse pas. Le football c’est la concentration et l’abnégation. S’il a ça dans sa tête, s’il est prêt, il pourra réussir. Car il est en compétition et la chance d’aller à Chelsea n’arrive pas à tout le monde. Il peut réussir chez les Blues mais, tout dépend de lui et du travail qu’il va montrer sur le terrain.

Vous suivez sûrement l’actualité des Lions. Comment voyez-vous l’avenir de l’équipe nationale du Sénégal ?

Avec la Covid-19, c’est un peu compliqué. L’équipe a raté de peu la finale de la dernière Can. J’espère qu’Aliou va continuer le travail avec de nouveaux joueurs et des jeunes talents qui sont un peu partout. Et surtout Sadio Mané qui fait des merveilles à Liverpool. J’ai espoir qu’on va avoir une grande équipe et pourquoi pas gagner la Can sous peu inchalah.

Vous avez pris votre retraite sportive, qu’est-ce qu’est devenu Pape Waïgo Ndiaye à 36 ans ?

Je suis toujours dans le milieu du foot. Je viens de terminer mes diplômes d’entraîneur en Italie. J’ai mon centre de formation à Saint-Louis pour aider mes jeunes frères à devenir des professionnels. Actuellement, je suis président de l’Asc Ndar Guedj. Je suis également président d’un club de Teqball dans ma Saint-Louis natale.

Parlez-nous un peu de votre carrière internationale ?

J’ai une dizaine de sélections. J’ai marqué 3 ou 4 buts. Pour ce qui des campagnes, j’ai joué la Can 2008. En somme, j’ai eu une brève carrière internationale. Mais j’en suis fier car ça m’a beaucoup apporté. J’ai eu l’honneur de porter le maillot national, c’était ça le plus essentiel.