NETTALI.COM  – Sa candidature déclarée forclose par la commission départementale d’investiture de Benno Bokk Yakaar, Soham El Wardini a saisi les leaders de la coalition pour demander l’annulation de la procédure. L’actuelle mairesse de Dakar estime que les règles n’ont pas été respectées.

Six candidatures dont, entre autres, celles de Barthélemy Dias et d’Abass Fall de Pastef. C’est ce qui a été retenu par la commission départementale d’investitures de Yewwi askan wi. Ce qui avait, d’ailleurs, surpris plus d’un observateur. D’autant que Soham El Wardini, candidate à sa propre succession et membre de Taxawu Senegaal ne figure pas sur la liste des candidats retenus et soumis à l’arbitrage des leaders de la coalition, faute de consensus au niveau local. Eh bien, Soham El Wardini ne l’entend pas de cette oreille. Elle ne veut pas lâcher l’affaire. Raison pour laquelle, elle a, par le biais de son mandataire, saisi les leaders de Yewwi askan wi pour demander l’annulation du Procès-verbal d’investitures.

Cheikh Gueye, mandataire de Soham El Wardini dit d’abord se baser sur la circulaire de Yewwi askan wi datée du 12 octobre 2021 et fixant les modalités d’investitures des candidats et des listes aux élections locales du 23 janvier 2022.

Ainsi, considérant que “le dépôt de candidature doit être fait par un parti ou un mouvement membre de Yewwi askan wi“, constatant que “la commission compétente n’a ni délibéré en présence de les membres ni vérifié la régularité de toutes candidatures”, le mandataire de Soham El Wardini estime que “toute décision précise lors de cette réunion est entachée de fortes irrégularités“. Suffisant alors pour demander l’annulation du Procès-verbal de la réunion du 23 octobre 2021 de la Commission départementale d’investitures de Yewwi askan wi et “la convocation à nouveau dans les règles édictées par la circulaire n⁰01 du 12 octobre 2021“.