NETTALI.COM – A l’issue d’une rencontre renversante au Juventus Stadium, l’équipe de France s’impose finalement face à la Belgique (3-2). Amenés par un Kylian Mbappé étincelant, les hommes de Didier Deschamps rejoingnent l’Espagne en finale de cette deuxième édition de la Ligue des nations.

Ces retrouvailles tant attendues ont tenu leurs promesses. Plus insistants depuis l’entame de la partie, les Diables rouges finissent par ouvrir la marque grâce à Carrasco, qui trompait Lloris d’une frappe millimétrée au premier poteau (1-0, 37e). Un but qui faisait mal aux Bleus puisque dans la foulée, Lukaku doublait la mise sur un tir dans un angle fermé après s’être joué de Lucas Hernandez (2-0, 41e).

Un Mbappé diabolique !

A la rue, la France ne pouvait pas faire pire au retour des vestiaires. Mais Griezmann, pourtant idéalement servi par Mbappé, s’emmêlait les pinceaux au moment d’ajuster Courtois. Benzema avait lui beaucoup moins de pitié pour son partenaire au Real puisqu’il le punissait d’une frappe en pivot du pied gauche après un nouveau très bon travail du Parisien (2-1, 62e). Un but qui faisait là-aussi plonger la Belgique, en panique, qui concédait un penalty par Tielemans pour une faute sur Griezmann, transformé par Mbappé (2-2, 69e).

Théo Hernandez salvateur

A égalité après 70 minutes rythmées, les deux équipes se rendaient coup pour coup. De Bruyne obligeait Lloris à réaliser une belle parade. Tout juste entré en jeu, Tchouaméni va chauffer les gants de Courtois avec une lourde frappe. Proche de marquer par Mbappé, l’équipe de France, supérieure physiquement comme techniquement, se faisait une énorme frayeur sur un but de Lukaku finalement refusé pour hors-jeu. Alors que Pogba touchait lui l’équerre sur un coup franc.

A la fin du temps réglementaire, Théo Hernandez crucifiait la Belgique sur une frappe croisée puissante dans le petit filet opposé (2-3, 90e). Un but assassin qui envoie les Blues au paradis. La France est en finale, unnouveau scénario frustrant pour les Diables Rouges.

Qui va succéder au Portugal ? La réponse sera connue ce dimanche à l’issue de la finale France-Espagne prévue à 19h.