NETTALI.COM – Après avoir affiché son intérêt exclusif pour l’équipe nationale de France, Bouna Sarr  opéré un rétropédalage spectaculaire pour rejoindre le Sénégal. Aujourd’hui, il est rattrapé par ses propres déclarations. Toutefois, l’ancien international sénégalais El Hadj Ousseynou Diouf viole au secours de Sarr en demandant au public de faire preuve de clémence à son endroit.

 El Hadj Diouf demande aux Sénégalais d’oublier certaines déclarations dans lesquelles Bouna Sarr affichait son intérêt exclusif pour les Bleus, avant d’opter pour les Lions.
Le latéral droit du Bayern Munich, longtemps convoité par le Sénégal, a été convoqué pour la double confrontation contre la Namibie, les 9 et 12 octobre, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Dans un entretien publié dans l’édition de vendredi du quotidien sportif sénégalais Record, El Hadj Diouf a demandé à ses compatriotes et supporteurs des Lions “d’oublier ce qu’il avait dit dans le passé”, faisant référence à ce qu’il considère comme ’’une erreur de communication’’ de Bouna Sarr.

Désormais “c’est à lui de dire : +je vais tout donner pour me faire pardonner+, comme Mbaye Niang lui aussi, à un moment donné”, qui “mouillait le maillot”, a-t-il souligné. “Bouna (Sarr), insiste-t-il, doit être son propre avocat en faisant de bonnes performances avec l’équipe nationale”.

El Hadj Diouf, actuellement conseiller du président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), précise sa pensée en ces termes : “C’est important qu’il sache que les gens sont frustrés mais s’il fait de bonnes performances, ils seront là pour l’applaudir”.

De l’avis de El Hadj Diouf, le néo international sénégalais “fait partie d’une génération qui va écrire d’autres pages du football sénégalais”. “On doit lui pardonner et avancer”, a-t-il dit, rappelant que ceux qui viennent en sélection doivent avoir à l’esprit que le Sénégal est un quart de finaliste de la Coupe du monde.