NETTALI.COM – Invité du Jury du dimanche, Babacar Diop a dénoncé la violence qui prévaut dans les écoles et universités, avant de donner des pistes de solution. Il prône la construction d’universités dans toutes les régions et le renforcement de l’encadrement des étudiants.

Professeur à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et membre du Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes), Babacar Diop estime que pour trouver solution face à la recrudescence de la violence dans le milieu scolaire « il faut construire des universités dans toutes les régions et renforcer le taux d’encadrement. Il faut recruter des enseignants et il faut aussi renforcer le budget de la recherche et de l’innovation ». Il a fait cette déclaration devant le Jury du dimanche où il a été invité.

Auparavant, il a regretté cette violence qui, selon lui, est partout. Elle dans toute la société sénégalaise. Elle est dans les programmes de télévision. Elle est sur les réseaux sociaux, dans le milieu sportif.

Cependant, il dénonce cette violence dans le milieu scolaire et universitaire même s’il reconnaît que ce n’est pas un phénomène nouveau. «Les étudiants subissent la violence. L’Ucad accueille près de 100.000 étudiants. La faculté des lettres a plus de 40.000 étudiants. Avec les conditions dans lesquelles ces étudiants travaillent, ils subissent aussi la violence. C’est un mépris. Les élèves et les étudiants sont victimes de cette violence », fustige-t-il mais, il invite les étudiants à privilégier le dialogue, la discussion en lieu et place de la violence.